Algérie : Vers l’acquisition du vaccin chinois anti-Covid Sinopharm

Algérie – Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, s’est entretenu avec l’Ambassadeur chinois en Algérie, en vue d’acquérir le vaccin chinois anti-Covid-19 Sinopharm.

L’Algérie a entamé les discussions avec la diplomatie chinoise afin d’acquérir le vaccin chinois anti-Coronavirus (Covid-19) Sinopharm. En effet, le Premier ministre Abdelaziz Djerad s’est entretenu dans ce sens avec l’Ambassadeur de la Chine en Algérie Li Lianhe, lors d’une rencontre qui s’est tenue ce mercredi 03 février; avec la présence du ministre de l’industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, du DG de l’Institut Pasteur d’Alger, Fawzi Derrar.

| Sur le même sujet : Vaccin anti- Coronavirus en Algérie : Voici le taux d’efficacité de Spoutnik V

A cette occasion, les deux parties ont évoqué les efforts bilatéraux entre la Chine et l’Algérie dans le lutte contre le pandémie de Coronavirus. La rencontre s’est également penchée sur le suivi de l’acquisition du vaccin chinois anti-Covid-19, Sinopharm; qui devrait être réceptionné par l’Algérie au cours du mois de février 2021.

Il convient de souligner que l’Algérie a, pour l’instant, porté ses choix sur 3 vaccins anti-Covid dans le cadre de son programme de vaccination et de prévention face à la pandémie du Coronavirus.

Il s’agit en l’occurrence des vaccins commandés par les autorités algériennes et qui sont le vaccin Russe (Spoutnik-V), le vaccin Anglo-suédois (AtsraZeneca) et le vaccin Chinois (Sinopharm); selon ce qu’a révélé le Pr Ryad Mahiaoui, membre de comité scientifique chargé de suivi de le pandémie du Coronavirus en Algérie.

| Lire aussi : Production du vaccin Spoutnik V en Algérie : Les précisions de Benbahmed

Signalons d’ailleurs à ce propos que le ministère de l’Industrie pharmaceutique a annoncé, qu’il a accordé une licence temporaire, en vue d’autoriser l’acquisition et l’utilisation du vaccin anti-Covid-19 développé par Oxford/AstraZeneca. Il s’agit là du deuxième vaccin ayant reçu l’autorisation du ministère après le vaccin russe, Spoutnik V.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes