Algérie : Distribution de logements dans ces wilayas après le ramadan

Algérie – Une large campagne de distribution des logements est prévue dans ces wilayas du pays après le mois sacré du ramadan 2021, annonce le ministre de l’Habitat. Plus de détails ci-dessous. 

Le mois béni a frappé à nos portes en cette année et avec lui, de bonnes nouvelles pour les citoyens qui attendent des gestes concrets de la part du secteur de l’Immobilier. En effet, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville en Algérie, qui n’est autre que Tarek Belaribi, a levé le voile sur une grande distribution de logements, toutes formules confondues, qui aura lieu après le mois de ramadan. 

C’est en tout cas ce que rapporte le média arabophone Al Masdar dans un article paru ce jeudi 22 avril 2021. Selon cette même source, l’annonce de Blaribi était faite lors d’une récente séance du Sénat. Pour plus d’exactitude, celle-ci avait lieu ce mercredi 21 avril 2021.

En poursuivant sa déclaration, le ministre n’a pas omis d’apporter quelques précisions à ce sujet. Dans le détail, il a tenu à citer les wilayas concernées par cet évènement. Selon ses dires, ladite attribution de logements touchera la capitale du pays, Alger en l’occurrence. Elle concerne également la wilaya de Sétif et quelques autres situées au sud de l’Algérie. 

Algérie : Distribution de 5.000 logements dans cette wilaya 

En définitive, si l’on se fie aux déclarations susmentionnées, cette distribution de logements promet d’être gigantesque. Elle aura bien lieu après l’achèvement du mois hégirien en cours. Un peu plus loin, le même responsable a fait savoir que son département s’apprête à remettre pas moins de 5.000 clés à des bénéficiaires.

Ces logements qui seront distribués, souligne-t-il, se situent au pôle urbain de la wilaya de Béjaïa. Par ailleurs, le ministre a annoncé l’attribution de projets de logements à de nouveaux promoteurs immobiliers. Tandis que d’autres ont été éliminés, informe-t-il par la suite.

Dans le même sillage, Belarbi indique que les projets de ces professionnels seront suivis strictement par son département. Pour ce faire, celui-ci compte utiliser une nouvelle méthode, qui permettrait d’évaluer, assure le ministre, l’avancement desdits projets mensuellement. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes