30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : Vers la disparition du marché noir des devises les prochains...

Algérie : Vers la disparition du marché noir des devises les prochains mois ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a annoncé, ce lundi 4 janvier 2021, une disparition prochaine du marché noir des devises en Algérie.

En effet, invité du Forum de la Radio nationale, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, a annoncé, ce lundi 4 janvier 2021, une disparition prochaine du marché noir des devises en Algérie, ainsi qu’une hausse dans la valeur du dinars algérien durant les prochaines années, rapporte le site Algérie Eco.

Dans le détail, le ministre s’est exprimé au sujet du plan de relance du président de la République, qui va œuvrer dans l’augmentation de la valeur de la monnaie nationale au cours des années à venir. Mais pas que, il a aussi précisé que la suppression du marché parallèle de la devise a déjà commencé.

- Publicité -

Il est à noter que dans cette démarche d’éradication du marché noir de la devise en Algérie, plusieurs mesures ont été prises. Ainsi, l’opération a déjà commencé en mars dernier, a indiqué le même responsable. Ceci, à travers la création du marché interbancaire de change. 

Ce même marché regroupe, en effet, toutes les opérations de change entre les différentes banques et établissements financiers. Cependant, le premier responsable du secteur des Finances en Algérie a déclaré que d’autres mesures sont en cours d’exécution. Il a expliqué que le marché noir sera totalement éradiqué dans les mois à venir.

Pour avoir une monnaie forte, il faut avoir une économie tout aussi forte, précise le ministre

Toutefois et comme il l’a déjà précisé, le ministre indique que la valeur de la monnaie n’est que le miroir de l’économie du pays. Ce qui explique l’importance de détacher l’économie nationale de la rente pétrolière. Et d’encourager la production locale. En outre, il y aura le développement de la productivité. Ce qui pourra sans doute œuvrer en faveur du dinar. C’est-à-dire, selon l’intervenant, on aura une augmentation de la valeur de la monnaie nationale.

- Publicité -

Ceci dit, le même orateur a expliqué que l’économie du pays serait plutôt mal structurée, mais pas faible. De plus et avec l’application du plan de la relance économique qui touchera plusieurs secteurs confondus, la valeur du dinar algérien se verra augmenter dans les années à venir. Alors, une restructuration va émerger. Elle fera en sorte d’atteindre un but précis. Il s’agit d’un degré important d’autosuffisance en Algérie en 2021.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -