AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : un détenu obtient son doctorat avec mention très honorable

Algérie : un détenu obtient son doctorat avec mention très honorable

Algérie – Un détenu de la prison de Koléa a obtenu son doctorat avec mention très honorable. Si vous souhaitez en savoir plus, ne ratez pas la suite de cette édition du lundi 21 novembre 2022.

En effet, un détenu a soutenu sa thèse de doctorat et a décroché la mention très honorable en Algérie. La thèse a été approuvée par un jury de l’université d’Alger 2 à Bouzareah. Les débats autour de cette thèse ont duré quatre heures. Et ont regroupé plusieurs enseignants de l’université d’Alger ainsi que le chef de département de la faculté de sociologie.

Dans le détail, la thèse présentée par le détenu s’oriente sur la sociologie des organisations et des ressources humaines. Elle s’intitule « Représentations de la technocratie dans le communicant socio-économique : une étude des déterminants de l’action rationnelle de gestion ». 

Par ailleurs, la soutenance de la thèse s’est déroulée en présence du juge de l’application des peines de la juridiction du Conseil judiciaire de Tipasa. Ainsi que le directeur de la recherche et de la réadaptation à l’administration pénitentiaire. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

Algérie : des remises de peines pour les détenus ayant réussi leurs examens

Cette distinction est une première dans l’histoire du secteur pénitentiaire en Algérie. Ce détenu est ainsi le premier à obtenir le titre de docteur au sein d’une prison. En outre, et dans le même contexte, il faut savoir que le complexe pénitentiaire de Koléa vise à encourager les activités de réinsertion sociale au profit des détenus.

C’est dans ce sillage que les détenus ayant réussi leur examens du baccalauréat, et ayant les meilleurs classements ont été honorés par le secrétaire général du ministère de la Justice. Il en est de même pour les détenus ayant réussi leur examen du BEM. Ainsi que leurs diplômes de formation professionnelle.

Pour rappel, durant cette année 2022, 2.176 détenus ont réussi leur examen du Bac. Et ce, sur un total de 5.111 candidats inscrits. En outre, il est à noter que tous les prisonniers ayant réussi leur Bac, BEM, et diplôme de formation professionnelle ont bénéficié d’une remise de peine de 2 ans.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes