30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
samedi, 13 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieAlgérie : Dépréciation du dinar face aux devises.. Voici les plus touchés

Algérie : Dépréciation du dinar face aux devises.. Voici les plus touchés

Publié le

- Publicité -

Algérie – La dépréciation du dinar algérien face aux monnaies étrangères met en difficultés plusieurs activités en Algérie. Voici les catégories les plus impactées.

La dépréciation du dinar en Algérie est l’un des sujets les plus abordés ces derniers temps par la presse nationale. Et pour cause, elle représente un des facteurs les plus importants qui affectent en grande partie l’économie du pays. Toutefois, en plus de mettre à rude épreuve l’économie nationale, elle contribue également à donner du fil à retordre à plusieurs commerçants en Algérie. C’est ce dont fait état le quotidien Liberté.

En effet, une crise économique de telle envergure ne peut être sans effet. Elle met en difficultés, voire paralyse plusieurs commerces en Algérie. En outre, la dépréciation monétaire en question touche surtout les entreprises de production. Et pour cause, ces dernières sont directement liées au taux de change du dinar. Les organismes sus-cités importent les matières premières de l’étranger.

- Publicité -

Ils procèdent à cette démarche en payant l’approvisionnement venu d’ailleurs en devises. Ainsi, ça tombe sous le sens maintenant, car suite à la chute du dinar, les commerçants concernés encaissent le choc. Ils se retrouvent donc contraints à payer la différence du taux de change du dinar. Cela atténue considérablement leurs bénéfices, toujours selon la même source.

Dépréciation du dinar : témoignage de plusieurs opérateurs locaux

Dans le contexte de la dépréciation du dinar que connait l’Algérie, plusieurs commerçants se retrouvent en fâcheuse posture. On a pu rapporter le témoignage d’un commerçant parmi tant d’autres. Il s’agit d’un opérateur local qui œuvre dans le domaine des équipements et process industriels.

Il a notamment perçu une élévation de plus de 10 points sur le taux de change du dinar algérien face à la devise européenne par rapport aux mois précédents, révèle le journal francophone. Dans ce même sillage, l’interlocuteur ajoute : « Ces pertes de change vont indubitablement toucher nos marges bénéficiaires en les réduisant encore plus ».

- Publicité -

Un autre opérateur local affirme que même sans le soutien de l’état, il s’est retrouvé obligé de rémunérer ses employés, en plus d’assumer les charges sociales et salariales de ces derniers. Pour faire court, la parité défavorable du dinar affecte directement les marges bénéficiaires des opérateurs locaux.

En pleine détresse, ces derniers appellent l’état à intervenir. Et ce, en développant des mécanismes qui permettront de minimiser les considérables répercussions  de cette dévaluation monétaire qui frappe le pays de plein fouet, relève l’organe de la presse écrite.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -