AccueilActualitéAlgérieAlgérie : la demande de libération de l’ex-député Baha Eddine Tliba rejetée

Algérie : la demande de libération de l’ex-député Baha Eddine Tliba rejetée

Algérie – Les avocats de Baha Eddine Tliba demandent à ce que leur client bénéficie d’une libération pour des raisons particulières. Une demande qui a immédiatement été rejetée. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous.

Ainsi, ce dimanche 11 septembre 2022, le parquet de la sixième Chambre criminelle de conseil judiciaire d’Alger a rejeté les demandes de libération de l’ancien parlementaire en Algérie, Baha Eddine Tliba. Sachant que ce dernier est poursuivi pour de graves accusations. Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. 

En fait, le comité de défense institué au droit de l’accusé, dans une longue plaidoirie, a demandé la libération de son client. Et ce, en raison des conditions de santé déplorables dont souffre l’ex-haut fonctionnaire depuis sa détention à l’établissement pénitentiaire il y a trois (03) ans de cela. La défense de l’accusé a, d’abord, commencé par expliquer que son client souffrait d’une détérioration remarquable de son état de santé. 

Celle-ci s’aggravait jour après jour à cause de plusieurs maladies chroniques. Parmi elles, l’obésité, le manque d’immunité, un problème neurologique et une malabsorption. Ce n’est pas tout ! Le comité de défense a également présenté un dossier médical. Celui-ci comprend le rapport de l’établissement pénitentiaire dans lequel Tliba se trouve. 

Soulignant, entre autres, que l’accusé, en raison de la situation sanitaire désastreuse, a été affecté à un hôpital de la prison de Koléa. Ce qui est un détail concluant qui prouve que le client souffre beaucoup des maladies dont il est atteint. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Ennahar dans son édition d’aujourd’hui. 

À quelle condition Baha Eddine Tliba pourra être libéré ?

Vous l’aurez compris, malgré toutes ces raisons, Baha Eddine Tliba ne bénéficiera pas d’une libération. Et pour cause, l’établissement pénitentiaire a prouvé, par un rapport, que le détenu a reçu des soins médicaux comme les autres prisonniers. 

Par conséquent, et en se référant à la jurisprudence, la mise en liberté de l’accusé est un cas exceptionnel. Il n’aura lieu qu’en cas de nouvelle preuve prouvant son innocence. C’est aussi ce dont nous informe la source mentionnée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes