Algérie : délai maximal pour retirer sa carte d’identité avant son annulation

Algérie – Selon un nouveau décret du ministère de l’Intérieur, la carte nationale d’identité sera automatiquement annulée et détruite dans différents cas, et ce, dans un délai bien précis. On vous explique tout dans cette édition du 03 octobre 2021. 

Le ministre de l’Intérieur, Kamel Beldjoud, a publié dans le journal officiel des modifications sur les lois portant sur la carte nationale d’identité en Algérie dont le délai légal pour son retrait. Ce nouveau décret ministériel fixe les modalités d’annulation et de destruction de la carte d’identité nationale (CNI).        

Selon cette nouvelle loi, la pièce d’identité nationale est annulée dans le cas où le demandeur dépasse le nouveau délai autorisé afin de récupérer sa carte. Soit 180 jours. Mais aussi dans le cas du changement des informations relatives à l’état-civil du titulaire.

Par ailleurs, la CNI peut être aussi supprimé en cas de vol ou détérioration, ensuite de perte. On a également le décès du titulaire. Il est d’autre part question de renouvellement pour le mineur qui atteint l’âge de 19 ans. 

La nouvelle méthode adoptée afin de détruire les CNI invalides 

La nouvelle loi sur la carte nationale d’identité biométrique porte aussi sur la méthode autorisée par les autorités algériennes pour détruire les pièces qui ne sont plus fonctionnelles. Ce n’est pas parreil que les anciennes cartes en forme de document papier. 

La méthode autorisée afin de détruire la CNI invalide consiste à perforer la puce électronique implantée à l’intérieur de la carte et la zone lisible à la machine (MRZ) « utilisée pour lire les passeports et les CNI ». Cela à l’aide d’un outil dédié à cet effet. 

La destruction de la carte se fait au niveau des communes locales. C’est par une commission créée par l’APC. Et ce, avec l’assistance d’un représentant de la police. Ou de la gendarmerie nationale. À la fin de la procédure, un procès verbal sera rédigé avec le nombre de pièces. Toutes les informations personnelles qu’elles portent. Et le motif de destruction.      

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes