26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : Dégringolade du chiffre d’affaires des sociétés d’assurances

Algérie : Dégringolade du chiffre d’affaires des sociétés d’assurances

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le Conseil national des assurances (CNA) a publié un rapport de conjoncture pour le premier trimestre de l’année 2020, dans lequel l’organisme fait état d’une baisse en Algérie du chiffre d’affaires des compagnies d’assurances. L’activité dans ce secteur tourne au ralenti.

En effet, ledit Conseil a rendu public en Algérie le document qui indique clairement que « la production des assurances, toutes activités confondues, a été estimée, au 31 mars 2020, à 40,6 milliards de DA ». Ceci « contre 42,7 milliards de DA à la même période de l’année précédente », soit une diminution de 4,9% »; explique le rapport ci-dessus mentionné. Ce dernier montre alors qu’en Algérie le chiffre d’affaires des compagnies d’assurances dégringole.

En outre, les règlements des sinistres ont enregistré un recul de « 45,3% ». Cela est venu en conséquence à la réduction constatée dans les assurances de « dommages » et de « personnes ». Celles-ci ont diminué chacune de « 46,1% » pour la première citée et de « 31,4% » pour la seconde; explique également la même source à l’origine des chiffres.

- Publicité -

Avec 87% de la globalité du marché, « les assurances de dommages détiennent un chiffre d’affaires de 35,6 milliards de DA; en repli de 5,3% par rapport au premier trimestre de 2019 ». Les assurances de dommages ont enregistré un chiffre d’affaires de « 20 milliards de DA »; alors qu’à la même période (1er trimestre de 20019). Il y a eu l’enregistrement de 21,5 milliards de DA.

Baisse du chiffre d’affaires des assurances en Algérie : Autres données fournies par le CNA

« Les garanties facultatives, qui dominent le portefeuille automobile avec une part de 76,6%, ont régressé de 8% ». En plus de la pandémie du coronavirus, la nouvelle taxe sur l’environnement a également « mené, certains assurés, à réduire, volontairement, l’étendue des couvertures souscrites ». Telle choix est concrétisé « en se rabattant sur les garanties les moins onéreuses ».

D’autre part, les risques obligatoires baissent de « 3,1%, suite à la baisse du nombre de contrats souscrits (-1,8%), entraînant, par conséquent, une perte dans le portefeuille ». La branche de l’Incendie et Risques divers a atteint  « 13,3 milliards de DA. L’incendie, explosions et éléments naturels » ont reculé à « 73,8% ».

- Publicité -

La branche maladie a marqué un chiffre d’affaires de « 30,2 millions de DA, contre 37,3 millions de DA » en 2019. Globalement donc, l’activité des compagnies d’assurances et réassurances connaissent « une baisse de 5,1% ». L’activité a chuté alors dans toutes les branches, sauf par ailleurs dans celle de prévoyance collective qui connait « une hausse de 9,6% ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -