Algérie : « Dégradation de la santé de Louisa Hanoune », alerte son parti

Algérie – L’état de santé de Louisa Hanoune, qui entame son 9e mois de prison « ne cesse de se dégrader », a alerté son parti politique PT.

Incarcérée depuis le 9 mai à la prison militaire de Blida, l’état de santé de la cheffe du parti des travailleurs (PT, gauche trotskiste); « ne cesse de se dégrader ». Pis encore, sa situation est « préoccupante » marquée par des « malaises récurrents depuis plusieurs semaines »; annonce un communiqué rendu public le 21 janvier par le PT.

« Depuis plusieurs semaines, à chaque visite, des membres de sa famille et ses avocats signalent un état de santé de Louisa Hanoune qui ne cesse de se dégrader »; alerte le parti. « Le PT exprime ses vives inquiétudes et tient pour responsables les pouvoirs publics de cette situation et de toute conséquence ou évolution fâcheuses de son état de santé »; souligne-t-il.

Le parti de gauche alerte ainsi l’opinion publique sur les conditions de santé de sa secrétaire générale et profite par la même occasion pour interpeller « les plus hautes autorités de l’Etat sur la nécessité absolue de sa libération immédiate et inconditionnelle. »; ajoute le communiqué du PT.

Pour rappel, la femme politique Louisa Hanoune a été condamnée en septembre dernier à 15 ans de prison ferme dans l’affaire « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État »; avec le frère de l’ex-président déchu Said Bouteflika, le général à la retraite Mohamed Mediène, dit Toufik et le général Athmane Tartag

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes