12.9 C
Alger
12.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileAlgérie : Possibilité de déduire la TVA à une voiture d’occasion importée...

Algérie : Possibilité de déduire la TVA à une voiture d’occasion importée ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – Voici une bonne nouvelle pour les Algériens. Le système fiscal européen permet d’obtenir une remise sur les voitures d’occasion, selon le média Echorouk.

La ré-autorisation d’importation des véhicules d’occasion (moins de trois ans) qui sera effective à partir du mois de Mars a poussé les acquéreurs Algériens à se lancer dans là la recherche des meilleures alternatives leur permettant de se procurer une voiture d’occasion depuis l’Europe au plus bas prix possible.

Ainsi, selon le quotidien arabophone Echorouk qui rapporte l’information, il est possible de bénéficier d’une remise de 20% sur un véhicule d’occasion européen. Cependant une condition est requise : prouver que le véhicule en question sortira réellement du territoire européen.

- Publicité -

Bon nombre d’Algériens résidant en France ont confirmé effectivement que le système fiscal français en particulier et européen en général, permet l’obtention d’une remise sur les voitures d’occasion à savoir la TVA, estimée à 20%, poursuit la même source.

Comment bénéficier d’une réduction de 20% ?

Il y a deux moyens de bénéficier d’une déduction de la TVA et gagner par la même occasion une réduction sur le prix d’une voiture d’occasion (moins de 3 ans) de 10.000 euros à 8.000 euros, selon des indications avancées par l’ex-journaliste et député de la communauté Algérienne à l’étranger, Samir Chaabna, cité par la même source.

La première méthode, dite directe, consiste à s’acquitter de la voiture et à déduire le montant des 20% qui représente la TVA directement en traitant avec le propriétaire, qui à son tour récupérera la redevance sur la TVA en prouvant la vente aux autorités douanières tout en montrant les factures et les documents nécessaires, a fait savoir le député.

- Publicité -

Quant à la seconde méthode qualifiée d’indirecte, elle repose sur l’achat de la voiture en payant tous les frais inclus à la vente. Samir Chaabna a expliqué qu’en arrivant au port, l’acquéreur n’a qu’à montrer les documents prouvant qu’en effet le véhicule va quitter le territoire français. Ainsi les services douaniers transmettront ultérieurement le montant de la TVA à l’acheteur sur son compte bancaire, précise la même source.

  • Pour rappel, la TVA (taxe à la valeur ajoutée) est fixée quant à elle à 19 % en Algérie.
- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -