Découverte de pièces du dinar d’or et d’argent de la période Romaine et Ottomane

Algérie –  La découverte de trois pièces du dinar d’or et d’argent datant de la période Romaine et Ottomane s’est faite. Retrouvez l’information dans son intégralité juste ci-dessous. 

En effet, il est question d’une découverte de trois (3) pièces du dinar datant de la période Romaine et du 12ᵉ siècle soit de l’ère Ottomane, celle-ci ont été retrouvées fortuitement chez trois présumés suspects dans la wilaya de Jijel en Algérie. Plus précisément près de la daïra d’El-Milia. C’est du moins ce que nous apprend le quotidien francophone Liberté dans son édition d’aujourd’hui, 5 janvier 2022. 

En fait, l’opération s’était effectuée lors d’une patrouille des éléments de la Police judiciaire à la gare routière d’El-Milia. C’est alors que trois individus suspects ont été arrêtés. Lors de la fouille corporelle il s’avère que l’un d’enre eux avait en sa possession trois pièces de monnaie assurément antiques. C’est ce qu’a révélé la cellule de communication de la sûreté de wilaya. 

Un véritable trésor patrimonial que détenaient ces individus dans le but étant probablement de les revendre. À cet effet, une enquête a immédiatement été ouverte et les pièces ont été récupérées. Les services chargés de cette opération ont confirmé qu’il s’agissait, en effet, de pièces qui constituaient un patrimoine culturel rare.

Les présumés suspects placés en mandat de dépôt 

Dans le détail, il s’agit de trois précieuses pièces. Ces pièces ont été identifiées, après analyse, comme étant une monnaie remontant à la période romaine pour deux d’entre elles en bronze. Alors que la troisième se présente de couleur jaune, en or. Et remonte à la période ottomane. C’est toujours d’après ce que rapportait la même source. 

Par ailleurs, les présumés suspects ont, en outre, été présentés devant la justice. Ensuite, placé sous mandat de dépôt. Cela pour « possession de pièces archéologiques protégées par la loi en vue de leur vente illégale ». Ainsi que la non-déclaration de découvertes archéologiques et fouilles archéologiques non autorisées. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes