Algérie : découverte d’un bois rare destiné à la contrebande

Algérie – On vous dévoile tous les détails concernant le bois rare découvert et exploité dans le cadre de la contrebande dans une wilaya du pays.

À la suite d’une opération de ratissage lancée jeudi, des équipes de la Conservation des forêts de la wilaya de Khenchela en Algérie ont signalé une contrebande dans un entrepôt de bois rare. C’était dans le cadre de la campagne nationale de protection des ressources forestières. Echorouk rapporte l’information.

D’ailleurs cette patrouille a également eu pour objectif d’examiner les lieux exposés aux incendies durant l’été dernier. Finalement, la visite d’inspection a été couronnée par la découverte de cet atelier secret. Celui-ci se situe au niveau de la forêt de Ouled Yacoub dans la commune de Tamza.

Dans le détail, le lieu découvert sert à couper et préparer le matériel forestier après sa destruction. Cela au profit de réseaux de contrebande pour les acheminer vers les wilayas frontalières de l’est du pays. Dès lors, le bois est transféré vers les zones frontalières en direction de l’Italie via la Tunisie.

Khenchela : voici ce qu’on a trouvé dans l’atelier clandestin

Dans cet atelier qui œuvre à l’introduction clandestine de marchandises à l’étranger, l’équipe présente sur place a saisi un matériel traditionnel, des scies électriques et une quantité de gasoil. Ainsi que des centaines de troncs soigneusement taillés provenant de pins d’Alep. Ces derniers étaient destinés à la contrebande, a-t-on souligné.

Selon la même source, on a révélé que le réseau poursuivait son activité criminelle par ici. Ses membres passent la nuit au cœur de la forêt. Le but est de préparer le bois nécessaire pour le faire transiter illégalement via les frontières. En menant des campagnes permanentes d’inspection forestière, les éléments du même organisme reçoivent toujours des informations sur tel ou tel processus de destruction.

C’est ce qu’a signalé la tutelle dans diverses forêts. Dans ce sens, on a salué l’intervention du grand public dans le signalement des dépassements commis contre l’environnement. Ce qui permet alors d’avoir des résultats significatifs pour réduire les dégâts sur les forêts, particulièrement durant hiver.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. Vous parlez du partenariat avec les Américains comme une bonne nouvelle. Vous sous estimez les Algériens à ce point ? Quelle honte ! Les requins ne regardent que leurs intérêts ya lkhawa

Comments are closed.