Algérie : Début du rapatriement des Algériens depuis l’étranger

Algérie – Abdelaziz Djerad a instruit les ministères concernés de lancer une nouvelle opération de rapatriement des ressortissants Algériens bloqués à l’étranger en raison de la pandémie du Coronavirus. 

En effet, c’est ce qu’ont annoncé les services du Premier Ministère dans un communiqué rendu public ce 16 juillet. Ainsi, dès la semaine prochaine; le rapatriement des concitoyens Algériens coincés à l’étranger; depuis la fermeture des frontières extérieures de l’Algérie; suite à la dissémination du Coronavirus reprendra.

« Dans le cadre de la poursuite de l’opération de rapatriement des citoyens bloqués à l’étranger; le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a chargé les ministre des Affaires étrangères; de l’Intérieur, des Transports, du Tourisme; de mobiliser la flotte aérienne et maritime dans les prochains jours »; a indiqué le communiqué.

Selon la même source, l’instruction a appelé à réquisitionner les établissements hôteliers; devant servir dans ce cadre pour la période de quatorzaine sanitaire préventive applicable aux personnes rapatriées. Par ailleurs, cette opération priorisera en premier lieu « les familles bloquées ainsi que les personnes ayant effectué des déplacements pour des soins médicaux mais aussi les étudiants algériens bloqués à l’étranger »; ont souligné les services du Premier Ministère.

Rapatriement d’Algériens bloqués à l’étranger : Représentations diplomatiques et consulaires mobilisées

Dans le même contexte, la tutelle a assuré que « les représentations diplomatiques et consulaires seront mobilisées tous les jours de la semaine. Ceci pour l’encadrement de cette opération et pour assister et aider les citoyens concernés jusqu’à leur retour au pays ». Cependant, il convient de noter que les citoyens inscrits sur les listes de rapatriement seront « informés et contactés par le biais des centres diplomatiques et consulaires par e-mail et SMS ». 

Cette décision intervient quelques jours après la déclaration du ministre des Affaires Étrangères, Sabri Boukadoum; sur le rapatriement des Algériens bloqués dans le monde; faite le 11 juillet dernier. Boukadoum a affirmé « qu’il est du devoir du gouvernement; et plus particulièrement du ministère des Affaires Étrangères de préserver la vie de notre communauté à l’étranger; surtout les étudiants et les personnes malades ».

Toutefois, il est utile de rappeler que le gouvernement a temporisé cette opération suite à l’apparition de plusieurs cas de contamination chez les rapatriés depuis l’Algérie vers la France. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une quarantaine de quatorze jours leur est imposée; évitant ainsi l’importation et la transmission du virus, étant donné que la hausse des cas est inquiétante. Notons que jusqu’à aujourd’hui 13.000 Algériens ont été rapatriés depuis la fermeture des frontières extérieurs de l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes