22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : De nouveaux billets de banques visant à absorber le marché...

Algérie : De nouveaux billets de banques visant à absorber le marché noir

Publié le

- Publicité -

AlgérieAlors que le Gouvernement a dévoilé les nouveaux modèles de billets de banques et pièces de monnaie, la commission des finances et du budget de l’APN appelle à mettre en œuvre des dispositifs visant à récupérer les milliards de dollars circulant sur le marché noir.

Toujours d’actualité, le phénomène des liquidités circulant sur le marché noir en Algérie, poursuit son évolution. Cependant, l’État œuvre pour absorber cet argent. Ainsi, la récente initiative annoncée ce 04 juillet par le ministère des Finances; à savoir l’impression de nouveaux modèles de billets de banques et pièces de monnaie, d’ici le mois de novembre, contribuera à l’absorption des fonds du marché noir en Algérie.

Pour leur part, les députés de la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN); demandent au nouveau ministre des Finances; Aymen Benabderrahmane d’accélérer la promulgation du projet de modification de la loi sur les crédits et la monnaie.

- Publicité -

Selon le quotidien algérien, Echourouk; ces parlementaires ont affirmé que cet amendement avait précédemment été révélé par l’ancien ministre des Finances, Abderrahmane Raouya; lors des discussions sur la loi de Finance Complémentaire pour l’année 2020 à l’APN. Par ailleurs, cette LFC inclue des mesures visant à capter la masse des 50 milliards de dollars; baignant dans le marché noir; ont-ils soutenu.

Liquidités du marché noir en Algérie : Comment réussir à récupérer cet argent ?

De son côté, Amar Moussa; membre permanent de la Commission a indiqué à notre source; qu’afin d’endiguer ce phénomène et d’absorber les capitaux du marché noir; il est nécessaire de mettre en œuvre 3 dispositifs. Ainsi, la première mesure selon lui consiste à changer la monnaie nationale; en absorbant les anciens billets et pièces de monnaie. 

« L’annonce des nouveaux billets de banques et pièces de monnaie; doit être accompagnée d’une autre; précisant que les précédents doivent être repris par la Banque d’Algérie afin d’atteindre les résultats souhaités »; a-t-il soutenu. Quant à la seconde étape; pour lui, il est important de généraliser les transactions électroniques en Algérie. 

- Publicité -

Pour cela, le parlementaire suggère de rendre obligatoire l’achat et la vente à travers les cartes électroniques. De plus, il a insisté sur la généralisation de l’utilisation de ce moyen de paiement; dans toutes les transactions commerciales. Ainsi, cela ferait passer toutes les transactions par les banques; et par extension placer l’argent du marché noir sur le marché officiel; a expliqué l’intervenant.

En outre, le député a également rappelé l’importance d’achever les procédures des transactions financières islamiques; et d’étendre son utilisation dans différents domaines. D’autre part, Amar Moussa a signalé l’urgence d’ouvrir des bureaux de change; légalisant ainsi le Square. L’esplanade a d’ailleurs continué d’activer même durant le Coronavirus. Les cambistes garantissaient la livraison à domicile des commandes de devises.

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -