Algérie : date des soldes d’hiver dévoilée par le ministère du Commerce

Algérie – Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations au profit des artisans et commerçants a annoncé l’ouverture des soldes pour l’hiver 2022 à cette date. Retrouvez toute l’information, ce 04 janvier 2022.

Selon le communiqué du ministère du Commerce, la période de vente à prix réduit est fixée pour la saison hivernale 2022. C’est-à-dire, pour cet hiver la date des soldes en Algérie démarre à compter du 15 janvier 2022. Puis, celle-ci s’étend jusqu’au 28 février de la même année.

De plus, on a institué le mode de vente à distance, autrement dit le commerce électronique par un décret exécutif. Ce dernier précise les conditions et modalités d’exercice de la vente en période de soldes. Et de la vente en cas de liquidation des stocks. Ainsi que de la vente en usine. On inclut également la vente hors magasins à l’aide de colis. C’est en tout cas selon Ennahar.

Ministre du Commerce : voici le montant destiné au soutien social dans la LF 2022

En effet, l’Algérie n’a pas abandonné la politique de soutien social. D’ailleurs, le ministre du Commerce, Kamel Rezig a souligné que la Loi de finances 2022 maintient la même démarche et la même aide dédiée au citoyen. On rappelle que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a signé l’acte législatif en question le 30 décembre 2021.

Comme le rapporte la Radio Nationale, le premier responsable du secteur du Commerce en Algérie a affirmé qu’on a alloué une somme d’argent pour mettre en œuvre cette politique. De ce fait, lors de la Loi de finances pour l’année 2022, environ 20 milliards de dollars sont consacrés à cette aide.

Dans ce sens, Kamel Rezig a également soutenu que la politique adoptée en matière de commerce extérieur commençait à porter ses fruits. Cela est confirmé par les chiffres qui révèlent un excédent de la balance commerciale. Ce qui s’élevait à 1,04 milliard de dollars le 30 novembre dernier. Par rapport à 2020, la balance commerciale était négative d’environ 10 milliards de dollars.

Dans le même contexte, on a ajouté que l’Algérie a pu réduire la facture des importations de 10 milliards de dollars. Ce qui permettra à notre pays de se lancer au cours de l’année 2022. Avec des indicateurs forts et porteurs d’indices de reprise de l’économie nationale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes