AccueilScoop et PeopleAlgérie : suite à sa danse polémique, Mohamed Reghis apporte son soutien...

Algérie : suite à sa danse polémique, Mohamed Reghis apporte son soutien à Fatma Zohra Alahoum

People – Le mannequin algérien, Mohamed Reghis, apporte son grand soutien à l’actrice Fatma Zohra Alahoum suite aux dernières critiques qu’elle a subies par les internautes en Algérie. Ne bougez pas ! Dzair Daily rapporte pour vous les détails dans l’édition de ce mardi, 4 octobre 2022. 

En effet, une autre polémique a touché l’un des artistes algériens, à savoir, Fatma Zohra Alahoum, où une vague d’internautes en Algérie s’est attaquée à elle et Mohamed Reghis prend sa défense. Vous êtes intéressés de connaître les détails ? Nous vous invitons alors à lire l’intégralité de cet article. 

Effectivement, l’actrice algérienne, Fatma Zohra Alahoum, s’est exposée à une grande vague de critiques, dernièrement. Et ce, à cause d’une vidéo d’elle qui a circulée sur les réseaux sociaux où l’on peut la voir en train de danser sur une musique chaoui. À cet effet, l’acteur algérien, Mohamed Reghis, lui a apporté son soutien. 

Par ailleurs, ce dernier déclare « J’aime ceux qui aiment la vie, pas comme les artistes en carton qui portent un masque de classe et craignent les paroles des téléspectateurs. Nous sommes des artistes qui aiment tout ce qui est beau dans la vie. » Il s’agit là de ce que rapporte le journaliste, Rabah Allaoua sur son compte Instagram. 

algérie reghis alahoum

algérie reghis alahoum

Fatma Zohra répond à son public après sa dance polémique

Comme nous l’avons cité plus haut, la célèbre artiste a suscité plusieurs réactions indignées des internautes Dz. En effet, celle-ci prend donc la parole et répond d’une manière assez directe. Dans le détail, Fatma Zohra a tenu d’abord à présenter ses excuses à son public n’ayant pas apprécié sa dernière sortie.

Ensuite, la comédienne a tenu, tout de même, à défendre son droit de s’amuser lors d’une soirée privée. Elle a déclaré qu’elle dansait dans un mariage avec ses amis artistes. Tout en poursuivant qu’elle était spontanée auprès de ses collègues et connaissances. En outre, elle a ajouté qu’il n’y a que le bon Dieu qui peut la juger au sujet de son hijab. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes