29.9 C
Alger
29.9 C
Alger
jeudi, 18 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : la croissance économique est de 2,3 % au premier trimestre...

Algérie : la croissance économique est de 2,3 % au premier trimestre 2021

Publié le

- Publicité -

Algérie – La croissance économique de notre pays s’est revue à la hausse de 2,3 % au premier trimestre de l’année actuelle, 2021. Plus de détails dans les lignes qui suivent, ce 22 août 2021. 

En effet, selon les derniers chiffres présentés par l’Office national des statistiques (ONS), la croissance économique de l’Algérie part en hausse, puis qu’elle se situe à 2,3 % au premier trimestre de l’année 2021. Ce rebond est principalement tiré de l’amélioration de la croissance du secteur des hydrocarbures.

Effectivement, la croissance économique du pays revit après une année 2020 marquée par un recul significatif dû aux conséquences de la pandémie de Covid-19. Cette dernière a pour rappel enregistré un taux de PIB qui avait baissé de 4,9 %. Cependant, pour cette année 2021, du moins pour son premier trimestre, les choses s’arrangent plus ou moins.

- Publicité -

Une croissance positive sur tous les secteurs d’activité économique note l’Office des statistiques. Puisque celle-ci réalise un taux de produit intérieur brut (PIB) de 2,3 % sur un an. Une nette amélioration dont la contribution revient essentiellement à l’augmentation des prix des hydrocarbures. C’est ce que l’on apprend à travers le quotidien arabophone Ennahar

Qu’en est-il des autres secteurs ? 

Pour ce qui est du PIB des autres secteurs hors de l’activité de l’hydrocarbure. L’Office national des statistiques (ONS) a constaté un accroissement de 1,4 % en comparaison à celui de l’année précédente. Il avait enregistré en 2020 une baisse de 1,2 %. Dans le détail, les secteurs à l’origine de ce rebond sont notamment ceux du Bâtiment-Travaux Publics et Hydraulique.

En outre, selon ce qu’a fait observer l’ONS, en valeurs courantes on peut traduire le PIB du premier trimestre de 2021 en une hausse de 8,6 %. Alors que l’année dernière à cette même période, il connaissait une baisse de 5,0 %. C’était suite à une hausse de son déflateur de 6,2 %, rapporte la même source. 

- Publicité -

Par ailleurs, intéressons-nous à la croissance économique dans certains secteurs, comme pour celui de l’agriculture à titre d’exemple. On parle d’une augmentation « modérée » de l’activité agricole. Celle-ci s’affiche à 0,6 %. Tandis que durant la même période de l’année 2020, elle avait enregistré 2 %. L’ONS explique cette baisse par les fluctuations climatiques qui influent sur la performance.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -