AccueilScoop et PeopleAlgérie : critiquée sur la fête d’anniversaire de son fils, Lilia Bouyahiaoui...

Algérie : critiquée sur la fête d’anniversaire de son fils, Lilia Bouyahiaoui répond sévèrement

People – Cible de plusieurs critiques sur les réseaux sociaux, l’actrice populaire en Algérie, Lilia Bouyahiaoui a répliqué sans mâcher ses mots. Dzair Daily expose pour vous les détails dans les paragraphes qui suivent. Restez branchés ! 

Être influenceuse, c’est aussi s’exposer aux critiques et remarques de sa communauté. Très suivie en Algérie, Lilia Bouyahiaoui ne déroge pas à la règle. Et ce jeudi, rebelote pour la jeune maman. Excédée que ses faits et gestes ne soient critiqués, elle a tenu, en effet, à remettre certains internautes à leurs places.

Vous êtes intéressés et vous voulez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit ! L’équipe de Dzair Daily vous dit à ce sujet dans ce passage du vendredi 26 août 2022. Très active sur Instagram, la pétillante brunette aime partager son quotidien avec ses nombreux fanatiques. Et c’est en compagnie de son bout de choux que la jeune comédienne a décidé de s’afficher.

En effet, la vedette de la série « Achour El Acher » a organisé récemment une fête. Cela pour célébrer le quatrième mois de vie de son bébé, Djibril. Pour immortaliser le moisiversaire de son petit garçon, elle a pris quelques photos. Des clichés tendres qu’elle n’a pas manqué, effectivement, de partager sur ses réseaux sociaux. Et bien entendu, les réactions ne se sont pas faites attendre.

Lilia Bouyahiaoui pousse un coup de gueule

Si certains abonnés ont félicité le poupon qui a pointé son bout de nez en avril dernier, la partenaire de Tarek n’a pas échappé non plus aux commentaires désobligeants. Vivement critiquée pour avoir organisé la cérémonie, l’actrice algérienne a décidé, en effet, de pousser un coup de gueule sur le réseau social au logo rose.

Trop, c’est trop pour Lilia Bouyahiaoui ! Ainsi, elle a pris son téléphone pour exprimer sa colère : « C’est très bas de recevoir des messages pareils », a lâché la protagoniste. Cela avant de poursuivre « Est-ce que vous m’avez payé le gâteau ? Est-ce que j’ai organisé l’événement chez vous ? », s’est-elle interrogée. Des questions rhétoriques qui reflètent, effectivement, l’ire de l’artiste Dz face aux critiques.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes