26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
samedi, 15 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAlgérie : « Création d'une nouvelle compagnie aérienne en cas de besoin...

Algérie : « Création d’une nouvelle compagnie aérienne en cas de besoin »

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le président Abdelmadjid Tebboune a demandé d’aller jusqu’à la création d’une nouvelle compagnie aérienne en Algérie, « si le besoin se fait sentir ».

C’est lors du Conseil ministériel conclu ce dimanche 23 août par visioconférence sous sa présidence; que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a appelé à entièrement reconsidérer le transport aérien, et créer, si nécessaire; une compagnie aérienne nationale supplémentaire en Algérie, rapporte l’agence de presse, APS.

C’est donc une troisième compagnie aérienne nationale qui va rejoindre, si besoin, les deux compagnies détenues par l’État; à savoir ; Air Algérie et Tassili Airlines. Mais ce n’est pas tout, le président a également ordonné l’ouverture de nouvelles lignes internationales.  Toutes ces décisions ont pour objectif principal de booster les capacités de transport aérien national, souligne la presse francophone.

- Publicité -

Dans le même sillage, le chef de l’État a ordonné aux responsables de soumettre à nouveau les dossiers concernant le transport aérien, terrestre et maritime; un par un; à chaque réunion du Conseil ministériel, à compter de celle qui suive; ajoute la même source. 

C’est en tout cas ce que le président a instruit à l’égard du trafic aérien. Des décisions prises après avoir écouté les exposés des ministres de la Numérisation et des Statistiques et des Transports. Dans le même contexte, Tebboune n’a pas manqué de prononcer à ce sujet précédemment. En effet; il avait appelé à mettre en disposition, tous les moyens nécessaires pour développer le trafic aérien domestique.

Air Algérie : Vers la création des compagnies low-cost concurrentes financées par l’Ansej ?

C’est dans le cadre de la relance économique que l’atelier dédié au secteur du transport a préconisé « la mise en place de compagnies low-cost ». Et ce, à travers peut-être le financement provenant de l’Ansej; a rapporté le quotidien généraliste, El Watan.

- Publicité -

Un atelier qui, selon la même source d’information; « a enregistré une convergence de vues ». Celle-ci porte sur « trois axes de développement ». Le premier élément concerne « l’impératif de renforcer la flotte nationale, créer, à côté d’Air Algérie, des compagnies low-cost » ; et promouvoir « les liaisons intérieures », a précisé le même média

Le journal francophone, citant l’agence de presse, a expliqué que les travaux de « l’atelier consacré aux micro-entreprises ; et start-up ont » abouti, eux aussi, à quelque chose. Leur issue a été témoin de la formulation « d’un appel ». Celui-ci est relatif à la « nécessité de revoir la catégorie d’âge ». Mais également « relever le plafond de financement du dispositif Ansej ». Telles mesures seront prises conformément aux exigences du marché. Les opportunités disponibles seront également prises en compte.

 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -