Votre Argent

Algérie : Vers la création de banques islamiques (Finance Islamique)

0
Algérie finance islamique
S'abonner :

Algérie – Des banques islamiques pour bientôt ? C’est en tout cas la recommandation du colloque sur la finance islamique qui plaide pour la création d’établissements financiers islamiques en Algérie.

Sous le thème « L’avenir de la finance islamique à la lumière des développements contemporains en Algérie », le colloque international sur la finance islamique s’est tenu à l’Université de Tipaza les 18 et 19 Février, a appelé les autorités Algériennes à accélérer la cadence, notamment sur le volet des dispositifs financiers, afin d’établir des lois relatives à la création de banques et de compagnies d’assurances islamiques, a indiqué l’Agence de Presse officielle APS ce 20 février.

La conférence, organisée par la faculté des sciences économiques et commerciales de Tipaza, a compté la présence de plusieurs chercheurs et experts financiers venant de 13 pays. Les intervenants ont recommandé aux autorités publiques d’ouvrir le champ à la mise en place d’un plan global pour la domiciliation de la finance islamique en Algérie, déterminant la vision, les missions et les objectifs de l’infrastructure financière islamique.

Le gouvernement s’initie à la finance islamique pour la première fois

« L’intensification et la sensibilisation des campagnes médiatiques »; c’est l’initiative proposée par les participants, estimant que la finance islamique a un impact important sur la valeur de l’économie algérienne, adressant par la même occasion une requête d’accélération des projets de lois et des législations afin de faciliter la création de banques islamiques et des compagnies d’assurance mutuelle.

Selon les intervenants, le cadre légal permettra de mettre en place des marchés financiers contribuant à la gestion de la liquidité entre banques islamiques insistant sur l’urgence de créer des institutions de contrôle législatif et réglementaire pour soutenir le financement islamique à dimension sociale et de fournir des facilités juridiques aux citoyens algériens, a indiqué le quotidien arabophone Echorouk.

Précisons que le nouveau plan d’action du gouvernement adopté récemment par les deux chambres du gouvernement s’initie pour la première fois dans l’histoire de l’Algérie à la finance islamique. À cet égard, le ministre délégué chargé des Statistiques et de la Prospective, Bachir Messaitfa avait annoncé lors de l’ouverture du séminaire organisé à l’Université de Tipaza le 18 février, que l’avenir des banques islamiques en Algérie est « pionnier et prometteur », qui s’inscrit dans la vision du gouvernement à l’horizon 2035.

Algérie : Voici la date de l’acquittement de la vignette automobile 2020

Article précédent

Air Algérie: Le personnel navigant décide de suspendre la grève

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.