24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
lundi, 22 juillet 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoupure d’eau durant le Ramadan 2021 en Algérie : La réponse d’un...

Coupure d’eau durant le Ramadan 2021 en Algérie : La réponse d’un ministre

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, a assuré, ce 1er avril 2021, qu’il n’y aura aucun problème de coupure d’eau durant le mois bénit du Ramadan en Algérie. 

Nombreux sont ceux qui partagent leur inquiétude à l’idée de subir une coupure d’eau au cours du Ramadan 2021 en Algérie. Un mois sacré durant lequel la famille algérienne consomme beaucoup d’eau, que ce soit pour s’hydrater et refaire le plein d’énergie ou pour les tâches quotidiennes. Néanmoins, une nouvelle vient apaiser les esprits et les appréhensions qui règnent parmi les citoyens algériens. 

En effet, le ministre s’est manifesté, avant-hier jeudi, lors d’un point de presse. La sortie médiatique a eu lieu en marge d’une visite de travail et d’inspection effectuée en compagnie du wali d’Alger, Youcef Cherfa en l’occurrence. Mustapha Kamel Mihoubi a tenu d’emblée à souligner un point.

- Publicité -

Il a alors fait savoir qu’un apport de près 200.000 m3/jour sera assuré par les différentes stations de dessalement d’eau de mer et les puits artésiens. Ces derniers  seront mis en service prochainement.

Quelques 100 puits artésiens seront livrés, en totalité, avant la fin avril. Ils injecteront à terme, 160.000 m3/jour. Ils s’ajoutent à d’autres ressources potentielles. À savoir, les eaux provenant des barrages et des stations de dessalement d’El Hamma, Cap Djenat et Fouka. 

Extension et réhabilitation des réseaux d’assainissement : Un plan d’urgence  

Ainsi, le membre du gouvernement a rasséréné et ravigoté l’ensemble des habitants de la wilaya d’Alger. Il a rassuré les citoyens quant à une alimentation quotidienne « normale » pendant le mois de Ramadan. Le responsable a expliqué, dans ce sillage, que l’échéance du mois de septembre correspond au début de la nouvelle saison pluvieuse. 

- Publicité -

Mustapha Kamel Mihoubi a indiqué que ces projets d’alimentation en eau potable et d’assainissement permettront la concrétisation du plan ministériel. Une stratégie d’urgence qui vise à sécuriser l’approvisionnement en eau courante dans la capitale. Cela jusqu’au mois de septembre prochain, stipule le ministre. 

Pour être le plus précis possible, le responsable a expliqué l’intention de ce plan d’urgence. Kamel Mihoubi a donc affirmé qu’il s’agit plus justement d’un projet que son ministère a fondé sur la base du scénario le plus défavorable. C’est-à-dire, dans une situation hypothétique qui ne prévoit aucun changement conséquent en matière de pluviométrie au milieu de cette période.     

Par ailleurs, le membre du gouvernement a fait état de quatre (04) nouvelles stations de dessalement d’eau de mer. Elles sont actuellement en cours de réhabilitation et d’extension. Selon le locuteur, ces infrastructures seront en marche simultanément à Alger, avant la fin du mois de juin à venir. Elles disposent d’une capacité totale de plus de 32.500 m3/jour et devront garantir un ravitaillement solide en eau du robinet. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -