AccueilScoop et PeopleAlgérie : le coup de gueule ironique de Anes Tina contre les...

Algérie : le coup de gueule ironique de Anes Tina contre les opérateurs téléphoniques

People – L’influenceur connu en Algérie, Anes Tina, a été l’auteur d’une déclaration aussi musclée qu’humoristique en critiquant la politique des opérateurs téléphoniques. On rapporte pour vous les détails juste en bas dans l’article.

En effet, les utilisateurs de réseaux sociaux utilisent notamment le Web pour se divertir. Ils apprécient particulièrement regarder des sketchs et des séquences des influenceurs humoristiques. Cela à l’image de Mourad Oudia, Merouane Guerouabi ou encore Anes Tina qui se sont démarqués sur la Toile en Algérie grâce à leur humour vif et spontané.

Anes Tina fait ses armes sur les diverses plateformes. Il publie souvent des podcasts qui plaisent beaucoup à sa fanbase, lui permettant de gagner en visibilité. Il rencontre un tel succès qu’il réalise même des programmes qui sont notamment diffusés sur le petit écran. Par ailleurs, le youtubeur n’hésite pas à s’emparer de son humour décapant pour faire passer des messages.

Récemment, le vidéaste Web algérien a décidé de pousser un coup de gueule, à sa manière, contre les opérateurs téléphoniques. Ceux qui sont présents dans le marché Dz de la téléphonie mobile, à savoir Ooredoo, Djezzy et Mobilis. À travers sa vidéo, le jeune homme s’est montré critique envers les opérateurs qui imposent à leur clientèle une tonalité d’attente sur leurs réseaux.

Anes Tina déverse sa colère sur les opérateurs téléphoniques

Sur un ton ironique, l’humoriste trentenaire affirme ne pas comprendre la logique de cette politique. « Tantôt une chanson de Rai, tantôt une chanson spirituelle. Vous me causez des problèmes avec mon oncle qui m’accuse d’hypocrisie », a lâché le locuteur. Cela avant de poursuivre « Je ne veux pas de sonnerie d’attente. Respectez ma volonté ».

À travers cette séquence hilarante, Anes Tina a fait d’une pierre deux coups. Amuser les internautes et faire fonctionner leurs zygomatiques d’une part. Et d’autre part, attirer l’attention des opérateurs téléphoniques sur une situation qu’il juge injuste autant qu’absurde.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes