AccueilFootAlgérie - Côte d’Ivoire : vers la délocalisation de la rencontre ?

Algérie – Côte d’Ivoire : vers la délocalisation de la rencontre ?

Foot – Des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux laissent entendre que la CAF délocalisera la rencontre opposant l’Algérie à la Côte d’Ivoire, vers Yaoundé. Qu’en est-il ? Dzair Daily vous en dit plus ce mardi 18 janvier 2022.

En effet, les Fennecs ont été méconnaissables durant ce premier tournoi de la CAN 2021. Les poulains de Djamel Belmadi ont trébuché lors des deux premières disputes face à la Sierra Leone et la Guinée Équatoriale. Pour la prochaine rencontre, l’équipe d’Algérie s’opposera à la Côte d’Ivoire. Les rumeurs concernant le changement du stade font rage. Ainsi la CAF a tenu à apporter des éclaircissements à ce sujet.

Effectivement, le match contre la Guinée Équatoriale fait désormais partie du passé. Les Guerriers du désert se focalisent d’ores et déjà sur le prochain combat face au grand favori du groupe E. à savoir la formation de la Côte d’Ivoire. Ce troisième match attise l’attention. Et pour cause, les rumeurs qui fusent au sujet de la délocalisation de la rencontre.

Ainsi, des médias sportifs ont fait savoir que le bureau exécutif de la Confédération Africaine du football tiendra une réunion. Cela afin de trancher sur la question du changement du stade. Et ce, à cause de l’état catastrophique de la pelouse de l’arène footballistique, Japoma, située à Douala.

Le directeur de la communication de la CAF démenti les rumeurs

Alexandre Siewe qui n’est autre que le directeur de la communication de la CAF s’est prononcé au sujet. Contacté par le média spécialisé El Heddaf, le responsable a vite balayé les rumeurs. « Côté organisationnel, il est impossible de changer les stades dans ces circonstances », a-t-il déclaré.

Dans le même sillage, Alexandre Siewe a précisé un autre point en rapport avec la même arène footballistique. Le même locuteur a fait savoir que la pelouse dudit stade a attiré l’attention du comité d’organisation de la compétition continentale. Cette même instance se réunira ce mardi à midi. Et ce, afin d’étudier son état. C’est selon les déclarations du responsable faites au média susvisé.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes