Votre Argent

Algérie : Voici les assujettis à l’impôt sur la fortune (ISF) en 2020

2
impot sur la fortune Algérie
S'abonner :

Algérie – La Directrice Générale des Impôts a annoncé la modification de la liste des contribuables concernées par l’impot sur la fortune (ISF) en Algérie. Une mesure, qui selon elle, s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de l’assiette fiscale pour l’année 2020; notamment grâce à la « généralisation de la numérisation ».

En effet, la liste des contribuables de l’impôt sur la fortune (ISF) a été révisée. C’est ce qu’a révélé la Directrice Générale des Impôts, Amel Abdellatif, lors d’une séance de présentation des dispositions fiscales du P-LFC 2020 à la commission des Finances de l’APN.

Afin de recenser tous les concernés; l’intervenante a souligné que des moyens spécifiques seront mis en avant; à travers la numérisation et la collecte d’informations fiscales auprès de plusieurs institutions; selon ce qu’a rapporté le quotidien algérien Echorouk dans son édition du 20 mai.

« Il y a un grand nombre de personnes qui échappent aux impôts, mais à leur grand avantage; la DGI ne dispose d’aucun détail sur les transactions qu’ils font »; a regretté Mme Abdellatif, affirmant qu’à cet égard, l’administration fiscale s’est engagée à généraliser la numérisation. Un dispositif qui, a-t-elle ajouté; permettrait d’avoir accès à toutes les informations disponibles à ce propos.

Le train de vie des « riches » sera passé à la loupe

Rappelant que l’impôt sur le patrimoine a été remplacé par l’impôt sur la fortune (ISF en Algérie), la responsable de la DGI; a avancé que celui-ci comprend maintenant des personnes physiques, résidant en Algérie; ne possédant pas de biens selon des éléments relatifs à leur train de vie. Ces derniers seront soumis à l’ISF, car leurs dépenses ne sont pas justifiées par leurs revenus déclarés; a expliqué l’oratrice.

Concernant l’assiette fiscale de l’impôt sur la fortune, celle-ci sera déterminée en fonction de la valeur du niveau de vie spécifiée par l’article 98 du code des impôts directs; a fait savoir la DGI, précisant que le paiement de l’impôt sur la fortune; sera calculé à partir de 0.1% et étendu à 1%.

Impot sur la fortune en Algérie : Voici les contribuables exonérés ou assujettis à l’ISF

Ainsi, lors de la même rencontre, Amel Abdellatif a listé les exonérations apportées à l’impôt sur la fortune; parmi lesquelles figure l’exonération de la valeur du logement principal (dans lequel réside l’assujetti); à l’exception des logements dont la valeur dépasse les 45 milliards de centimes. 

De plus, les biens immobiliers loués, ont été exemptés de l’ISF. De même, pour les propriétaires des logements vacants, qui sont déjà assignés à payer une autre taxe; a souligné notre source indiquant qu’il s’agit là d’une mesure visant à éliminer la crise du logement. Il est également question de décharger les citoyens de l’impôt sur la fortune mobilière; dont l’ameublement, les bijoux en or et autres pierres et minéraux précieux. 

Selon l’intervenante, il n’est pas possible d’entrer dans le domicile des gens et d’estimer les prix de leurs meubles ou de leurs bijoux. Néanmoins faire une vérification de leurs dépenses en leur demandant de justifier certains de leurs revenus, pourrait les amener à payer la taxe de l’ISF en Algérie. À l’avenir, celle-ci pourrait connaître des modifications afin d’y inclure ces objets, a ajouté Mme Abdellatif.

En plus des propriétaires de véhicules automobiles particuliers dont la cylindrée est supérieure à 2.000 cm3 et 2.200 cm3 respectivement en essence et en diesel; et de biens immobiliers assujettis à l’ISF, se joignent les propriétaires de restaurants et de complexes touristiques onéreux ainsi que les hôtels luxueux; a conclu la responsable de l’administration fiscale ajoutant que ceux qui dépensent de grosses sommes d’argent sans préciser la source de leurs revenus, sont tenus de justifier leurs sources financières.

Article recommandé :  Importation de voitures moins de 3 ans en Algérie : Jusqu’à 49% de taxes !

Port du masque « obligatoire » en Algérie : Voici le prix plafonné

Article précédent

Importation de voitures neuves en Algérie : Une liste de concessionnaires autorisés à importer ?

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Décidément on avance un impôt pour les grosses fortunes mais on arrive pas à classer cette catégorie de personnes, sauf par un fond de commerce ou industriel gère par ces personnes. En Algérie , la notion de fortune n’est que visuelle , car le suivi bancaire est aléatoire puisque tout se traite avec des liquidités. L’utilisation des chèques est trop peu , sinon pas du tout , fictive. Seuls les salaires peuvent constituer une référence pour cet impôt. Le milieu footballistique  » professionnel » avec des salaires dépassant les 2 millions de DA peuvent constituer des poches à exploiter. L’impôt sur… Lire la suite »

Bellal

L’impôt sur la fortune en Algérie est un vrai problème administratif dont il faut s’ y atteler sérieusement afin de récupérer ne serait le tiers de cet impôt. Ne résident pas en Algérie, j’ai pu constater des changements au fur de mes déplacements, trop d’apparences de richesse en Algérie. Il n’y a pas de plan d’urbanisation, chacun construit comme il veut, donc pas de surveillance et aucune coordination entre les ministères. Les algériens sont très riches, voitures luxueuses, château et maisons (immobilier divers) trop de liquidités (des millions) mais ces apparences cachent aussi une certaine misère d’une tranche de population.… Lire la suite »