Algérie : les contrats d’assurance contre les incendies explosent

Algérie – Le Conseil National des Assurances (CNA) a enregistré une forte augmentation dans les contrats d’assurance contre les incendies en Algérie. Dzair Daily vous en dit davantage à ce propos dans l’édition de ce mardi, 16 août 2022.

Le CNA a enregistré un chiffre d’affaires de 1.610 milliards de centimes de contrats d’assurance contre les incendies en Algérie. Et ce, du 1er janvier au 31 mars 2022. En effet, les Algériens ont payé des sommes énormes pour assurer leurs biens contre les incendies. Il s’agit là de ce que rapporte Echorouk dans son quotidien arabophone.

Il convient de noter que les contrats d’assurance ont augmenté de 17,2 % en termes de montant par rapport à 2021. Et 16,5 % en termes de nombre de contrats. Effectivement, un grand nombre de citoyens se sont précipités vers les bureaux et agences d’assurance. Cela, par crainte d’une répétition du scénario d’incendie de l’année dernière. 

Par ailleurs, ces contrats concernent les incendies, explosions et les catastrophes naturelles. À noter que les branches liées à la responsabilité civile et aux pertes pécuniaires diverses ont augmenté respectivement de 7 et 43,2 %. Tandis que les subventions perçues pour l’assurance responsabilité civile générale (RCG) ont atteint 45,9 % du portefeuille de la responsabilité civile (RC). Soit une augmentation de 6,8 % par rapport à la même période en 2021.

Contrats d’assurance : voici ce que les responsables en pensent

Le Directeur général de la Caisse Nationale de Mutualité Agricole (CNMA), Cherif Benhabiles, a révélé que la demande d’assurance des agriculteurs a augmenté d’un pourcentage important. Ce dernier dépasse, aujourd’hui, les 26 % au niveau national, alors qu’il était de 15 % il y a quelques années. En outre, Benhabiles a affirmé que tous les agriculteurs touchés par les incendies l’année dernière ont été indemnisés.

À noter qu’aucun dommage agricole n’a été enregistré après les incendies enregistrés au cours des dernières 48 heures. Selon le même responsable, les autorités concernées ont pris toutes les précautions nécessaires en cas d’urgence. Plus encore, Benhabiles a profité pour sensibiliser les paysans de l’importance de l’assurance.

En sus, le secrétaire national de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Kerami Tahar, intervient lui aussi. Il appelle donc les citoyens à être vigilants et prudents pour éviter toute catastrophe. En cas d’incendie ou de début de feu, il est primordial d’alerter la protection civile, ajoute t-il. Cela, afin d’éviter que la situation devienne incontrôlable.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes