Digital

Algérie : Consulter son médecin en ligne, c’est possible avec Etabib.dz

0
etabib dz algérie
S'abonner :

Algérie – Un nouveau concept de consultation médicale en ligne a été lancé via la plateforme Etabib.dz, afin d’endiguer la propagation de l’épidémie du Coronavirus dans le pays.

La téléconsultation médicale est dorénavant disponible en Algérie, et ce, grâce à la plateforme Etabib.dz, qui offre au citoyen Algérien une consultation gratuite depuis chez soi sans déplacement, seulement via un appel vidéo avec un médecin spécialiste en ligne, a annoncé le 30 mars l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT) dans un communiqué.

La plateforme est pilotée par la start-up « Ibn-Hamza », spécialisée dans la e-Santé, et dirigée par le Dr. Mostefa Nabil, dont l’objectif est « d’améliorer la prise en charge des citoyens par les professionnels de la santé dans le respect des standards internationaux », lit-on dans le document où l’ANPT a expliqué que la propagation effrénée du Coronavirus en Algérie a démontré que les besoins nationaux en matière de santé sont indispensables. Poussant plusieurs start-ups de l’ANPT à développer des solutions numériques ayant pour but de participer à la lutte contre la dissémination du Covid-19.

Il faut savoir que diverses institutions publiques et privées ont été mobilisé afin de permettre à ce service de voir le jour. Le communiqué a dénoté la participation l’ANPT en collaboration avec, Algérie Télécom fournissant un haut débit internet, le géant chinois Huawei, spécialisée dans les nouvelles technologies, ainsi que l’entreprise Fortinet Algérie, pour la sécurité informatique liée aux données médicales.

Des médecins libéraux optent pour le télétravail

Le président du syndicat national des médecins privés, le Dr. Younes Moualek, a déclaré que le corps médical exerçant dans le secteur privé continuera d’examiner ses malades à distance, au vu du contexte sanitaire qui menace le pays. Le responsable a confié que des instructions précises en fonction de chaque cas, ont été prescrites aux médecins. 

Le syndicat a fait savoir que certains cabinets médicaux ont décidé de fermer leurs portes temporairement jusqu’à la maîtrise de l’épidémie, et ce en raison du manque d’un minimum de moyens de protections médicales, néanmoins une minorité reste ouverte et est obligée de respecter les mesures de distanciation d’un mètre, en cas de patient suspecté, celui-ci est redirigé vers l’hôpital le plus proche.

À ce propos, Lotfi Benbahmed, ministre délégué à l’Industrie Pharmaceutique a annoncé la mise en place d’une agence pharmaceutique dans chaque municipalité, chargée de distribuer des protections médicales (gants, masques, blouses) aux pharmacies et aux cabinets/cliniques privés. Pour rappel, une quantité de 476.00 litres de solution hydro-alcoolique sera bientôt distribuée au secteur médical privé par les laboratoires Biopharm, Saidal et El Kendi.

Soulignons, qu’une grande partie des entreprises privées ont procédé au télétravail, permettant à leurs activités de se poursuivre sans mettre leurs employés face au risque de contamination au Covid-19. La question qui revient souvent dans ce sens, jusqu’à quand va durer ce confinement ?

Article recommandé :  Solidarité face au Coronavirus : L’Algérie montre l’exemple

Algérie : L’Ambassadeur de France convoqué suite à une « fake news d’une chaîne française »

Article précédent

Baisse du prix du pétrole : Quel impact sur l’économie Algérienne ?

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires