Algérie : Le consulat de France annonce la reprise du service l’État Civil

Algérie/France – Et ça continue. La reprise du Consulat de France en Algérie se poursuit toujours d’une manière progressive. Aujourd’hui, il s’agit du service de l’État Civil qui reprend son activité. 

En effet, c’est ce qu’a indiqué ce 16 juin la représentation consulaire de France à Alger. Selon un communiqué rendu public sur son site officiel; le Consulat de France en Algérie annonce la reprise de l’activité d’un autre de ses services; à savoir celui de l’État Civil. Ainsi, les déclarations de naissance; les certificats de capacité à mariage (CCAM); les rendez-vous pour les auditions et la délivrance de copie d’actes, sont de nouveau disponible.

« Le délai pour déclarer les naissances intervenues entre le 12 février et le 23 mai 2020 inclus; est prolongé jusqu’au 23 juillet 2020 »; stipule le communiqué. Contrairement aux naissances intervenues à compter du 23 mai 2020; le délai de déclaration demeure « normal »; notamment de 30 jours; souligne notre source. Par ailleurs, il est recommandé aux concernés de contacter le service de l’État Civil; à l’adresse mail etat-civil.alger-fslt@diplomatie.gouv.fr.

Le Consulat insiste pour mentionner en objet « déclaration de naissance; nom et prénom de l’enfant; lieu et date de naissance de l’enfant ». De plus, les rendez-vous relatifs à une déclaration de naissance s’effectueront exclusivement par messagerie électronique; en priorité pour les cas urgents. Comme les départs à l’étranger; explique le document.

Certificat de capacité à mariage (CCAM) : Retour de l’activité 

En effet, parmi les activités concernées par la reprise; l’on retrouve le retour du traitement des demandes de certificat de capacité à mariage (CCAM). « Les agents consulaires sont mobilisés pour procéder au traitement des demandes de CCAM en cours ou reçues pendant la période de confinement »; lit-on dans le communiqué. 

Il est signalé de ne pas adresser de nouveaux courriers ou courriels pour connaître l’état d’avancement de la demande. Étant cette dernière en cours de traitement. Dans le même contexte, la représentation consulaire porte à la connaissance des personnes susceptibles de faire l’objet d’une audition; qu’elles seront contactées directement par messagerie.

Cependant, le service de l’État Civil au Consulat Général de France à Alger rappelle; qu’il instruit exclusivement les demandes de CCAM en vue d’un mariage civil célébré dans sa circonscription; et non dans celle des consulats généraux de France à Oran et Annaba. De même pour, les demandes de transcription d’actes d’état civil; celles-ci ne font pas parties de ses services.

Pour rappel, « les services de demande de passeport ; de carte nationale d’identité et de laissez-passer au niveau du Consulat Général à Alger; sont de nouveau ouverts au public ». Ceci depuis le 14 juin dernier. D’autre part, rien de nouveau n’a été communiqué à propos du service des visas; ce qui coïncide avec la temporisation de l’État à ré-ouvrir les frontières internationales du pays.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes