Algérie : Construction d’un mur en pleine route automobile (image)

Algérie – Des habitants de Khenchela se sont rassemblés et mobilisés hier, 16 mars 2021, pour unir leurs forces dans la construction d’un mur qui barrait une route à grande circulation.

- Advertisement -

En effet, voilà un fait bien surprenant qui a eu lieu hier, 16 mars 2021, à Khenchela. Les habitants de Ouled Rechache et d’autres automobilistes venus d’un peu partout d’Algérie ont été surpris de constater qu’un mur était en cours de construction barrant complètement la chaussée. Il s’agit de la route nationale (RN) n°88 qui relie les wilayas de Khenchela et Tébessa. 

En fait, cet acte insolite a eu lieu pour des raisons revendicatives. C’était là une manière bien particulière qu’ont choisi des travailleurs d’une exploitation agricole à Khenchela pour se faire entendre par les autorités. Ils clament par cet agissement l’ouverture d’une enquête. Celle-ci est censée réétudier une affaire qui préoccupe lesdits travailleurs.

| Lire aussi : Hirak en Algérie : Une marche importante à l’occasion du 2e anniversaire

Cette dernière consiste alors à céder des biens au domaine privé dont les agriculteurs en question affirment être les propriétaires. En ayant vent de cette cession, les travailleurs concernés ont pris peur. Ils s’inquiétaient de se voir enlever leur présumée exploitation et ont décidé d’agir très rapidement.

Ils n’ont pas fait les choses à moitié. Ainsi, ils ont opté pour la construction d’un mur en briques. Celui-ci a été bâtit au milieu d’une route à grande circulation. Par ce geste, ils ont tenté de mettre un maximum de chances d’attirer l’attention des autorités.  

Algérie construction mur route

| Sujet connexe : Algérie : Le Hirak célébré à l’occasion de son 2e anniversaire à Kherrata

Ça a justement eu l’effet escompté par les agriculteurs. Et pour cause, depuis hier, cet événement très surprenant a fait le tour des réseaux sociaux et de la presse nationale. S’ajoute à cela, le déplacement sur place du wali de Khenchela. C’est en tout cas ce que rapporte le journal Ech-Chaâb.

Il se trouve alors que le responsable a décidé d’agir en s’entretenant et en négociant avec les travailleurs des exploitations agricoles. Cette discussion a donc eu pour but de raisonner et convaincre les travailleurs de démolir le mur qu’ils ont bâti plutôt dans la journée. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes