Algérie : Nouveau record pour la consommation énergétique des algériens

Algérie – Le ministre de l’Énergie a rendu public les chiffres de la consommation énergétique des algériens, qui a connu un nouveau record inquiétant durant l’année 2019.

Lors de la rencontre qui s’est déroulée ce 16 février au Palais des Nations entre les membres du gouvernement et les Walis venus des quatre coins du pays, le ministre de l’Energie Mohamed Arkab, a révélé les chiffres relatifs à la consommation énergétique des algériens en 2019, rapporte le quotidien arabophone El Bilad.

En effet, selon Mohamed Arkab, la consommation des produits dérivés des hydrocarbures ont augmenté en atteignant 15.640 mégawatts de consommation d’électricité et 43.4 milliards de mètres cubes de gaz, indique la même source.

Le ministre a expliqué par ailleurs que l’Algérie a consommé 14 % de sa production du gaz et de l’électricité tandis qu’elle a exporté 86 % de sa production. Cette consommation locale est destinée aux ménages essentiellement avec 81 % contre 19 % pour le tissu industriel.

Hausse de la consommation pétrolière locale

Le volume de consommation de produits pétroliers a pour sa part enregistré 15.30 millions de tonnes en 2019, réparti entre essence, estimé à 4 millions de tonnes et le fioul, qui a atteint quant à lui 10,5 millions de tonnes, tandis que pas mois de 860 milles tonnes de pétrole liquéfié ont été consommées, selon la même source.

Rappelons à cet égard que Mohamed Arkab avait expliqué, en octobre dernier devant l’Assemblée Nationale, que « près de 60% des réserves initiales d’hydrocarbures en Algérie étaient épuisées », estimant que cette situation intenable risque d’entraîner le pays vers « un déficit structurel à l’horizon 2025-2030 entre l’offre et la demande sur le marché national ».

Au rythme de la croissance démographique actuelle, tout porte à croire que ces chiffres vont enregistrer de nouveaux pics dans les années à venir.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes