L’Algérie connaît un excédent de sa balance commerciale en 2022

Algérie – La première partie de 2022 s’annonce prometteuse au gouvernement de Abdelmadjid Tebboune qui se réjouit d’un excédent de sa balance commerciale. On vous en dit plus là-dessus, dans cet article du 27 juin 2022.

Durant les quatre premiers mois de l’année 2022, l’Algérie a enregistré un excédent de sa balance commerciale. Il est question d’une valeur qui a atteint 1,97 milliard de dollars, conformément à ce qu’indique la version numérique du quotidien arabophone El Bilad.

Face à cette bonne nouvelle, le ministre du Commerce s’est dit satisfait de la hausse des exportations de tous les segments. Et ce, rien que pendant la période allant du mois de janvier au mois d’avril 2022. C’est à l’image des engrais chimiques, qui ont augmenté de 97 %, pour mener ainsi leur somme à 623,49 dollars.

Ou encore, on peut également citer le ciment, dont le taux de croissance des exportations a atteint 125 %. Les exportations en la matière sont alors de 130,94 millions de dollars. Par ailleurs, le premier responsable du secteur a mis l’accent sur les exportations des produits sidérurgiques semi-finis.

Comparatif de la balance commerciale de l’Algérie entre 2021 et 2022

Dans sa déclaration à l’occasion de la cérémonie de remise des prix, lors de la 19e édition du meilleur exportateur algérien hors hydrocarbures pour l’année 2021, le ministre a fait état d’une augmentation des exportations des produits sidérurgiques semi-finis à un pourcentage de 118,5 %. Ce ratio représente une valeur de 109,87 millions de dollars.

D’autre part, le même locuteur a abordé les exportations de barres couplées à des cylindres en acier. À leur tour, celles-ci ont augmenté de 384 %, générant ainsi des revenus à 52,86 millions de dollars. Kamel Rezig a, en outre, confirmé que l’excédent de la balance commerciale enregistré au cours de la période étudiée de 2022 (1,97 milliard $) reflète une augmentation de 305 % par rapport à la même période de l’an dernier.

Durant les quatre premiers mois de 2021, la balance commerciale DZ a connu un déficit de 959 millions de dollars. Pour expliquer cette amélioration, l’intervenant s’est appuyé sur l’augmentation des exportations totales de 37,8 %. Cette hausse est caractérisée par une appréciation des exportations d’hydrocarbures de 32 % contre les exportations hors hydrocarbures d’un taux important, s’élevant à 83 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes