18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Vers un confinement total pour Alger ? Benbouzid répond

Algérie : Vers un confinement total pour Alger ? Benbouzid répond

Publié le

- Publicité -

Algérie – Selon le ministre de la Santé, il n’y a pas de quoi s’alarmer concernant les mesures de prévention de la capitale. Les chiffres enregistrés à Alger ne nécessitent pas un confinement total, du moins, pour l’instant.

Alors que la wilaya d’Alger est la seconde région la plus touchée par la contagion du Coronavirus après Blida; berceau de l’épidémie en Algérie, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Abderrahmane Benbouzid; a indiqué ce 14 avril lors de son passage sur les ondes de la Radio Nationale, « qu’actuellement, et vu les derniers chiffres enregistrés à Alger, il n’y a pas lieu de s’alarmer et d’imposer un confinement total à la capitale ».

De plus, le ministre a révélé la disponibilité de 11 millions de masques de protections pour contrer l’épidémie du Coronavirus en Algérie; soulignant que toutes les commandes d’équipement médicale faites par l’Algérie ont été satisfaites. Benbouzid a également fait savoir qu’un célèbre sportif Algérien a fait un don de 50 millions de masques de protection; rassurant les citoyens quant à la disponibilité de ces produits de protections.

- Publicité -

« En cas de besoin, le gouvernement pourrait recourir à la distribution gratuite de masques aux citoyens »; a déclaré le ministre de la Santé, en insistant sur la nécessité de respecter le confinement ainsi que les mesures de préventions et les gestes barrières; en particulier la distanciation sociale.

https://www.facebook.com/102375559823414/videos/634835880702045

Les avantages accordés au corps médical en bref

Lors du même passage, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid; a rappelé la décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune; concernant l’abolition de l’obligation du service civil pour les praticiens de la Santé; expliquant que cette mesure avait vu le jour en raison de situation exceptionnelle il y a plus de 30 ans, et qu’il était nécessaire de revoir cette décision.

- Publicité -

« Dorénavant les médecins auront le choix. De plus des mesures incitatives seront mises à leur profit afin de les encourager à aller travailler de leur plein gré dans les wilayas du Sud Algérien »; a précisé Benbouzid avant d’ajouter qu’une autre décision a été instauré au profit du corps médical; cette fois, il s’agit d’inclure les deux mois de travail durant la lutte contre le Coronavirus; comme une année d’ancienneté dans le calcul de l’âge pour le départ en retraite.

Notons que le ministre de la Santé a évoqué une possibilité de faciliter aux bacheliers résidant dans les wilayas du Sud, l’accès aux études de médecine avec une moyenne égale ou supérieure à 14/20 obtenue à l’examen du baccalauréat. À condition bien sur, qu’ils s’engagent à exercer dans leurs Wilayas respectives pour une durée minimale de cinq (5) ans; avant de pouvoir travailler dans d’autres régions.

Pour rappel, le président de la République, Abdelamdjid Tebboune; a annoncé dans la soirée du 13 avril l’octroi d’une prime de 10.000 DA aux familles démunies; en raison des difficultés auxquelles elles font face depuis l’imposition du confinement par prévention contre la propagation du Coronavirus en Algérie.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -