Algérie : Pas de confinement total pour l’Aïd el Fitr et la fin du Ramadan

Algérie – Le président Abdelmadjid Tebboune n’a pas retenu la proposition relative à l’instauration d’un confinement total pour les derniers jours du Ramadan et durant l’Aïd El Fitr.

Les Algériens qui viennent d’entamer la dernière semaine du mois sacré du Ramadan passeront l’Aïd El Fitr dans les conditions du confinement en vigueur. En effet, lors de la réunion du Haut conseil de sécurité (HCS) présidé ce samedi 16 mai, par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune; il a été décidé de maintenir le dispositif de confinement actuel; qui a « prouvé son efficacité »; annonce un communiqué de la Présidence de la République.

Ainsi, la proposition formulée par le Comité scientifique visant à instaurer un confinement total pour les derniers jours du Ramadan et l’Aid el fitr; n’a finalement pas été retenue par le président Tebboune lors de la réunion du HCS. Une réunion consacrée à l’évaluation de la situation sanitaire dans le pays qui fait face à la pandémie de Coronavirus; précise la même source.

Néanmoins, le président de la République a tenu à rappeler les mesures déjà en vigueur au niveau national, qui, assure-t-il, ont prouvé leur efficacité; soulignant à cet effet qu’il était important de les maintenir en cette fin du mois sacré de Ramadan et de l’Eid El Fitr.

https://www.facebook.com/AlgerianPresidency/posts/145493343700226

Pas de confinement « total » pour l’Aïd, le confinement « partiel » maintenu

En effet, même si le « confinement total » proposé par le Conseil scientifique du suivi du Coronavirus en Algérie; et appuyé par le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, n’a pas été retenu; le confinement « partiel » instauré dans le pays et toujours en vigueur pour le 30 mai reste quant à lui, maintenu.

Ainsi, les Algériennes et les Algériens seront contraints de passer la fête de l’Aïd el Fitr dans des conditions particulièrement inédites; obligés de respecter les horaires du couvre-feu maintenus à travers le pays; comme c’est le cas déjà dans de nombreux pays à travers le monde.

Dans ce sens,  le ministère des Affaires religieuses a émis une fatwa appelant les citoyens à accomplir la prière de l’Aïd el Fitr à la maison, entre les membres de la famille ou individuellement; dans le respect des mesures de prévention imposées par les autorités; pour éviter la propagation du Coronavirus.

La fermeture des mosquées et des salles de prières sera également maintenue le jour de l’Aïd el Fitr. Cependant, le ministère des Affaires religieuses autorisera la diffusion du Tasbih du Takbir via le haut-parleurs des mosquées; à l’occasion de la prière de l’Aïd el Fitr.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes