AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : les conditions de recrutement des enseignants en 2021

Algérie : les conditions de recrutement des enseignants en 2021

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed, déclare que le concours de recrutement d’enseignants de 2021 sera programmé seulement si certaines conditions sont remplies. Apprenez plus aujourd’hui, ce 08 septembre 2021.

C’est donc impossible en Algérie d’ouvrir un concours de recrutement pour embaucher des enseignants au cours de 2021. C’est selon le ministre de l’Education nationale. Excepté, note-t-il, si un nombre de problèmes ne sont pas réglés. Et ce, à condition de régulariser la situation des diplômés des écoles supérieures pour les promotions précédentes et celles de 2021. Alors, la réunion nationale s’est tenue lundi en visioconférence tenue.

Le ministre du secteur ainsi que les directeurs de l’Education des wilayas, ont donc abordé le processus d’organisation d’un concours. Cela pour le recrutement des enseignants à l’échelle nationale. Il s’agit de ce que relate Echorouk. D’après le communiqué de la réunion, le recrutement se fera en fonction du diplôme, c’est-à-dire sur étude de dossier.

Cette mesure concerne particulièrement les enseignants diplômés des écoles supérieures. Ainsi, il est primordial d’accélérer leur recrutement au motif qu’ils sont prioritaires selon la réglementation en vigueur. Plus précisément, en tenant compte du contrat d’engagement entre eux et le ministère pendant leur période de formation.

La priorité du ministère de l’Éducation est à la vaccination

D’autre part, le premier responsable de l’Éducation place la vaccination en priorité absolue. C’est dans le but d’acquérir une immunité collective avant le 21 septembre. Cette date constitue le rendez-vous fixé pour la rentrée scolaire 2021-2022. C’est pourquoi le ministre a appelé les inspecteurs de l’enseignement des trois cycles à agir. C’est-à-dire veiller à la soumission de rapports quotidiens.

La finalité est de suivre l’avancement de la vaccination dans le secteur éducatif. C’était hier mardi que près d’un demi-million d’enseignants du primaire, C.E.M et lycée ont rejoint leurs postes de travail. L’objectif est de se préparer à recevoir leurs élèves à la rentrée scolaire 2021-2022. Les directeurs de ces établissements entament les réunions avec le personnel enseignant. À l’ordre du jour, la mise en œuvre des emplois du temps.

Mais aussi pour leur expliquer ce qui a été modifié du programme pour cette scolarisation exceptionnelle. Pendant ce temps-là, les inspecteurs de l’Éducation nationale et les inspecteurs de l’enseignement moyen et secondaire continuent de programmer des stages de formation.

Mais aussi des réunions au profit des directeurs des établissements d’enseignement. Cela afin d’unifier les visions et lectures sur le plan scolaire exceptionnels approuvés par le ministère, qu’on modifié et enrichi. En clair, de nouvelles dispositions entreront en vigueur prochainement, a-t-on conclut.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes