AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : les conditions d’accès au congé payé établies

Algérie : les conditions d’accès au congé payé établies

Algérie – Une séance publique de l’Assemblée nationale a été dédiée au texte de loi régissant la fonction publique, et les conditions d’accès au congé payé en Algérie ont été établies. Dzair Daily vous en dit plus ce 29 novembre 2022.

En effet, les conditions d’accès au congé payé ont été citées durant la séance publique de l’Assemblée nationale en Algérie. Cette séance a été présidée par Salah Goudjil et le ministre de l’Emploi et de la sécurité sociale y a pris part. Accompagné du ministre des Relations avec le Parlement. Le texte traité durant cette assemblée comprend les grands axes de loi sur la fonction publique.

Ainsi, le texte en question a pour but d’appliquer les directives du Président de la République. Ce dernier qui a notamment demandé à ce que l’entrepreneuriat soit encouragé. Et la création de richesses promue. Et ce, en accordant aux travailleurs le droit de bénéficier de congés, qui leur serviront à la création de leur propre entreprise.

Dans le détail, il est prévu de limiter la durée de ces congés à un an, renouvelable une seule fois pour une durée de 6 mois. Ce congé pourra être accordé une seule fois au cours du parcours professionnel du salarié. Sans pour autant rompre la relation de travail. Celle-ci sera donc suspendue durant cette période. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

Algérie : voici les conditions pour bénéficier du congé payé

Par ailleurs, durant cette période de congé, le salaire est suspendu. Mais le travailleur reste bénéficiaire de la couverture sociale. Cependant, afin d’ouvrir droit à ce congé, il faut remplir certaines conditions. La première étant l’âge du demandeur, qui ne doit pas dépasser les 55 ans. Aussi, il doit justifier de trois ans d’ancienneté au poste qu’il occupe.

En outre, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours pour répondre à la demande de son employé. Et en cas de refus, l’employé a le droit de déposer un recours. Lorsque le congé est accordé, le demandeur conserve pleinement ses droits acquis dans son poste de travail. Et si ses projets ne se concrétisent pas à la fin de cette période, il est alors réintégré à son poste ou dans un poste similaire avec le même salaire.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes