AccueilSociété et CultureSociétéL’Algérie condamne un Français et sa femme pour planification d’un attentat terroriste

L’Algérie condamne un Français et sa femme pour planification d’un attentat terroriste

Algérie – Une peine de condamnation à l’encontre d’un Français et son épouse pour planification d’un attentat terroriste a été prononcée. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à ce sujet dans la suite de ce passage d’aujourd’hui. Apprenez tout ce dimanche 13 novembre 2022 ! 

Suspectés de planifier un attentat terroriste, un Français et sa femme ont été condamnés en Algérie. En effet, une cellule terroriste a été démantelée à l’ouest du pays. Si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez pas à continuer la lecture de ce passage d’aujourd’hui ! On vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

Au fait, les services de sécurité de la wilaya d’Oran ont découvert la présence d’un groupe de personnes qui envisageaient de mener des opérations terroristes au niveau de Mostaganem. Parmi eux, on retrouve un ressortissant français et son épouse, qui sont installées en Algérie. Sachant que la femme est associée à l’État islamique en Afghanistan. Et cela, depuis 2017.

Conformément à ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echorouk, plusieurs enquêtes de sécurité ont été réalisées sur cette affaire. Ces dernières ont, en fait, abouti à l’identification et à l’arrestation des membres de la cellule en question. Il est utile de noter que l’affaire a eu lieu le 13 mai 2018.

Une peine de condamnation allant de 5 à 10 ans

Mercredi dernier, le tribunal d’Oran a prononcé des peines allant de l’innocence à la condamnation de 5 à 10 ans pour huit (8) personnes. Sachant que ces dernières ont été accusées de crimes et de tentative d’assaut des gens en utilisant des produits explosifs. 

Effectivement, il paraît que le Français en question se rendait dans un autre pays afin de participer à des actes terroristes. Et cela, en utilisant les technologies de l’information et de la communication pour recruter des personnes au profit d’une organisation terroriste. Par ailleurs, trois (3) autres membres de la cellule terroriste restent en fuite et font l’objet d’un mandat d’arrêt

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes