Algérie : concours pour recruter 1.500 imams enseignants et professeurs d’enseignement coranique

Algérie – Un concours a été organisé pour le recrutement de 1.500 imams enseignants et professeurs d’enseignement coranique. Nous vous en dévoilons davantage d’informations à propos de ce sujet, ci-dessous. Apprenez tout, ce 29 août 2022.

En effet, le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a ouvert un concours sur épreuve pour recruter des imams enseignants en Algérie. Ainsi que des professeurs d’enseignements coranique. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article présent. 

Au fait, le concours des imams enseignants concerne ceux qui détiennent un certificat de mémorisation de la totalité des hizb du Coran. Sachant que la durée de validité de ce certificat ne doit pas dépasser les deux ans.

Au total, il existe 1.500 postes dont 400 sont réservés pour les imams enseignants. En plus du certificat de mémorisation de l’intégralité du Coran, il faut avoir au moins le niveau de troisième année secondaire. Ou bien après la quatrième phase de l’enseignement coranique.

Il est utile de noter que le recrutement se passera au niveau de 13 instituts spécialisés. Ainsi, 30 postes d’imams enseignants sont ouverts pour chaque wilaya. Et ce, au niveau de Tizi Ouzou, In Salah, Saïda, Tlemcen, Tamanrasset et Illizi. En plus de 35 postes à Melilla, Relizane, Constantine, Batna et Biskra. Et 25 postes pour l’institut de Laghouat ainsi que 20 postes à Bouira. Ennahar relate l’information. 

Algérie : à propos du concours des professeurs d’enseignement coranique

Pour ce qui est du concours des professeurs d’enseignement coranique, 100 postes sont ouverts pour les titulaires d’un certificat de mémorisation du Coran. Ce dernier obtenu après le troisième cycle de l’enseignement coranique. Ou bien le postulant doit avoir au moins un niveau de troisième année secondaire avec l’obtention du même certificat. 

D’après la même source, les postes de ces professeurs sont répartis comme suit : 50 postes à l’institut de Saïda et 50 autres à l’institut de Constantine. Par ailleurs, 250 postes sont également ouverts aux Muezzins, chargés de lancer l’appel à la prière. Avec un niveau de première année secondaire il est possible de postuler à ses postes de travail. Et ce, en plus d’un certificat de mémorisation de Coran.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes