Algérie : les concessionnaires automobiles alertent sur le manque de pièces détachées

Algérie – Le Groupement des concessionnaires automobiles algériens a tiré la sonnette d’alarme suite au manque significatif de pièces détachées d’origine sur le marché.

En effet, un des membres du Groupment des concessionnaires automobiles algériens a indiqué au quotidien Echorouk que les opérateurs font face à une importante pénurie de pièces détachées d’origine en Algérie, et sont incapables de satisfaire le besoin de leurs clients. 

De ce fait, un bon nombre de ces concessionnaires ont dû interpeller le Président de la République à ce sujet. Au fait, ils ont appelé le Chef de l’État à intervenir pour tenter de régler ce problème. Sachant que cela représente un réel danger et peut nuire à la sécurité des véhicules. Mais aussi, des usagers de la route.

D’autant plus que de nombreux ateliers qui garantissaient le service après-vente. Et ce, pour des marques reconnues mondialement; ont dû mettre la clé sous le paillasson en raison du manque des pièces de rechange. Ce qui a conduit la clientèle à se tourner vers le marché parallèle pour se procurer la pièce. Ensuite, l’installer chez le concessionnaire.

Algérie : pas de pièces détachées depuis l’arrêt de l’importation des voitures

En outre, le même locuteur s’est notamment exprimé davantage à ce sujet. Au fait, il a précisé que la majorité des opérateurs qui ont été contraints d’arrêter leur activité d’importation de voitures étaient liés aux constructeurs par des contrats d’exclusivité. De ce fait, avec l’interdiction d’importation, les entreprises mères ne peuvent plus leur garantir la disponibilité des pièces.

Par conséquent, les clients sont dans l’obligation d’utiliser les pièces détachées déjà utilisées ou même contrefaites. Cela, à cause de l’absence des pièces d’origine sur le marché algérien. Cette pénurie a eu d’autres conséquences plus importantes sur le marché du travail. Sachant que milliers de travailleurs se sont retrouvés au chômage après la fermeture des ateliers de service après-vente.

Algérie : les importateurs de plaignent des conditions mises en place par le Gouvernement

De son côté, le président du comité national des pièces détachées de voitures a indiqué qu’il existe une vraie pénurie et une hausse des prix importante de ces produits. Il a également souligné que la décision du ministère du Commerce. Celle relative à la suspension des différentes opérations d’importation. En particulier, en ce qui concerne les pièces de rechange; cela a fortement impacté l’activité.

En sus, il a précisé que l’ensemble des registres de commerces ont été annulés. Ainsi, le ministère a appelé ces opérateurs à ouvrir de nouveaux registres de commerce en déposant un nouveau dossier. Cela dit, les conditions relatives à cette opération sont beaucoup plus complexes. Ce qui a mené au gel des importations de pièces détachées par les importateurs qui se sont trouvés dans l’incapacité d’extraire ces documents.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes