Algérie : voici qui est concerné par le pèlerinage (al hajj)

Algérie – Découvrez dans cette édition du dimanche 10 avril 2022, toutes les informations à savoir concernant le pèlerinage (al hajj) dévoilées par l’Arabie saoudite, pour cette année 2022. 

Après avoir lancé la saison de la Omra pour le mois de ramadan 2022, vient le tour du grand pèlerinage, al hajj pour cette année, pour tous les pays, dont l’Algérie. En effet, le royaume d’Arabie saoudite a divulgué le nombre total des pèlerins. D’autant plus que la situation sanitaire actuelle a amené le royaume à revoir la totalité des quotas attribués à chaque pays.

Dans le détail, l’Arabie saoudite autorise l’entrée d’un (01) million de fidèles au titre de la saison du hajj 2022. C’est du moins ce que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. L’Algérie en revanche attend toujours son quota officiel accordé par le Royaume saoudien. Cette décision permet aux autorités algériennes de déterminer la liste des personnes concernées par al hajj.

Par ailleurs, l’Arabie saoudite a annoncé samedi 9 avril qu’elle accueillera un million de musulmans sur ses terres pour cette saison du hajj. Il est à noter que le quota permis par le Royaume a vu une amélioration considérable. D’autant plus que la propagation du coronavirus a contraint le pays à limiter le nombre des pèlerins venus des quatre coins du monde.

La saison du hajj 2022 : tout ce qu’il faut savoir

C’est à travers un communiqué rendu public que l’État saoudien a précisé les détails. Cela concerne la nouvelle saison du grand pèlerinage. Dans le détail, le hajj de cette année se verra exceptionnellement autorisé à une tranche d’âge inférieure à 65 ans.

Il est nécessaire de souligner que les fidèles souhaitant se rendre à La Mecque doivent obligatoirement se faire vacciner. Cela en adoptant les doses d’un vaccin contre la Covid-19 approuvé par le ministère de la Santé saoudien.

Qu’en est-il des noms des personnes concernées par le hajj ? En fait, ladite liste sera établie lors d’une réunion ministérielle. Et ce, afin de déterminer cette dernière selon le nombre fixé par le Royaume saoudien et attribué à l’Algérie. D’autant plus que les listes des deux dernières années, à savoir 2020 et 2021, n’ont pas encore été entamées. À cet effet, une nouvelle loterie se tiendra uniquement pour les listes susmentionnées.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes