31.9 C
Alger
31.9 C
Alger
vendredi, 14 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : comment est calculée votre retraite ? La CNR fait une...

Algérie : comment est calculée votre retraite ? La CNR fait une démonstration

Publié le

- Publicité -

Algérie – La Caisse nationale de retraite (CNR) indique le processus de calcul de l’allocation de retraite en Algérie. Vous êtes concernés par cette procédure, vous êtes tombés pile au bon moment ! Dzair Daily vous dit tout, ce dimanche 2 avril 2023.

En effet, dans une récente allocution, le directeur général de la Caisse nationale des retraites s’est exprimé au sujet de la retraite. Djaafar Abdelli s’est alors penché sur les conditions d’éligibilité des expatriés souhaitant adhérer à l’organisme. Par ailleurs, la CNR a levé le voile sur le mode de calcul de l’allocation de retraite en Algérie.

Effectivement, cette catégorie de ressortissants algériens doit jouir de la nationalité algérienne et ne doit pas dépasser les 55 ans. Qu’elle exerce une activité rémunérée ou non. Pour pouvoir adhérer à la CNR, l’expatrié doit également présenter un certificat de travail ou un registre du commerce. 

- Publicité -

Quant au seuil minimal, Abdelli a précisé qu’il est estimé à 54.000 dinars algériens, soit environ 350 euros au minimum. Ce qui équivaut à 3 fois le salaire de référence. Le responsable a alors expliqué que le concerné doit payer le montant en devise, à condition que la devise soit convertible. Ajoutant que le paiement se fera par carte bancaire au niveau de la BDL ou la BNA.

Retraite en Algérie pour la diaspora : voici la suite des précisions

En effet, dans le même sillage, le directeur de la CNR a indiqué qu’en cas de souscription de 15 ans, l’expatrié percevra une retraite supérieure à 20.000 DZD. Ajoutant que cette prestation peut atteindre le seuil des 190.000 DZD au maximum. Quant aux délais de l’étude des dossiers, Djaafar Abdelli a révélé que les demandes seront traitées dans une période de 15 jours.

Autre critère d’éligibilité, le même responsable a souligné l’importance de la personne concernée d’être inscrite dans les services diplomatiques. Et consulaires algériens, et ne doit pas être affiliée au système de sécurité sociale en Algérie.

- Publicité -

Expliquant que cette initiative vise à assurer à sa diaspora une allocation de retraitePortant principalement sur la communauté installée dans des pays n’offrant pas aux travailleurs une retraite après la fin de leur activité professionnelle. Comme c’est notamment le cas des pays du Golfe.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -