AccueilActualitéAlgérieL’Algérie classée 5e dans le monde arabe en termes de sécurité alimentaire

L’Algérie classée 5e dans le monde arabe en termes de sécurité alimentaire

Agriculture – L’Algérie vient d’être classée cinquième dans le monde arabe en termes de sécurité alimentaire. L’équipe de Dzair Daily vous invite à en apprendre plus à ce sujet dans la suite de cette édition du 23 janvier 2023.

En effet, l’Algérie s’est hissée au 5e rang dans le monde arabe dans le volet de la sécurité alimentaire. Ce classement est valable pour le deuxième trimestre de l’année 2022 et a été établi par Deep Knowledge Analytics. C’est ce que rapporte le site d’information arabophone El Bilad, dans sa récente édition.

Dans le détail, il faut savoir que l’Algérie multiplie les initiatives visant à assurer la sécurité alimentaire. Un rapport de la Banque mondiale indique que le secteur de l’agriculture a contribué à 12,3% du PIB de l’Algérie. Et le ministre de l’Agriculture a déclaré que la valeur de la production agricole a avancé de 38% entre 2021 et 2022.

Ce n’est pas tout, le ministre a également assuré que l’Algérie sera capable d’atteindre l’autosuffisance dans la production de céréales. Ce qui réduira la facture d’importation, notamment grâce aux récoltes satisfaisantes de ces dernières années. L’année 2022 a cependant été marquée par plus d’abondance que les années précédentes.

Indice de sécurité alimentaire : voici le classement de l’Algérie à l’échelle mondiale

En effet, la production de céréales a atteint 41 millions de quintaux en 2022. Enregistrant ainsi une hausse de 48%. La production de légumineuses a, de son côté, augmenté de 20%. Et la production de pommes de terre a augmenté de 30%. Par ailleurs, on rapporte que les productions de viandes blanches et rouges et de lait ont pareillement augmenté, permettant de répondre à 75% des besoins locaux.

Il faut savoir que l’indice de sécurité alimentaire mondial classe l’Algérie au 47e rang sur 171 pays. Il est calculé sur la base de trois facteurs : l’accès à la nourriture, les risques de crise et la résilience de l’économie. D’un autre côté, le rapport de Deep Knowledge Analytic met en garde contre l’augmentation du niveau d’insécurité alimentaire dans les pays d’Afrique subsaharienne et dans d’autres régions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici