Aïd Adha Algérie : Circulation de faux billets dans les marchés du mouton

Algérie – Une alerte de falsification des faux billets de banques du type 1000 et 2000 dinars, dans les marchés du mouton, a été lancée par les cellules techniques de Gendarmerie et sécurité nationales. 

Avec l’approche de l’Aïd El Adha en Algérie, l’expansion des réseaux de falsification des faux billets de banque, se sont multipliés, et s’approprient les marchés du mouton ainsi que les réseaux sociaux; comme leurs principaux centres d’affaires.  

De par leur adoption d’une méthode frauduleuse classique; l’équipe de recherche et d’intervention au sein de la police judiciaire, à Alger; a pu mettre en état d’arrestation une bande de fraudeurs; qui exposait de faux billets de banque; aux consommateurs algériens sur les réseaux sociaux; a indiqué le média arabophone Echourouk

La police judiciaire a cerné la démarche de ce réseau criminel, et a révélé que ces faux billets sont véhiculés par la suite; sur des sites d’achat et vente de divers articles. Et d’après le chef de la cellule d’écoute au niveau de la circonscription de Dar El Beida, le lieutenant de police, Salma Saoudi; l’embuscade a été réalisée après une longue observation et suivie sur les réseaux sociaux; effectuée en collaboration avec la brigade de cybercriminalité.

Et en dépit, de l’absence de plaintes et de réclamations, les quatre individus composant la bande ont été arrêtés et conduit devant le procureur au tribunal judiciaire. Et à l’heure actuelle, et d’après l’intervenante, les criminels sont mis en détention provisoire; en attendant la fin de l’enquête et l’annonce du jugement final.

Saisie de plus de 500 millions de centimes de faux billets : les gardiens de la paix se prononcent  

 Effectivement, en début de semaine, les services de sûreté d’Alger ont réussi à récupérer, un montant qui s’élève à 500 millions de centimes de faux billets; et d’un autre en monnaie étrangère estiméee à 300 euros. Ainsi, l’autorité policière avait démantelé un important réseau de trafic et falsification de billets, avant la célébration de la fête religieuse. 

En sus, la gendarmerie avait déclaré il y a près d’un mois maintenant; que les opérations de démantèlement de ce type de réseau; recouvrent l’ensemble du territoire national afin de préserver les marchés de moutons; considérés comme les plus vulnérables face à cette pratique illicite; disposant d’une tendance évolutive surtout avant les fêtes religieuses.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes