AccueilÉconomieÉnergieAlgérie : Chute du prix du pétrole sous la barre des 50...

Algérie : Chute du prix du pétrole sous la barre des 50 dollars

Algérie – Le prix du baril de pétrole poursuit sa chute, atteignant ce 6 mars les 46,24 dollars, soit 4 dollars en dessous du prix de référence fixé par la Loi de Finances 2020.

Le prix du pétrole continue de s’effondrer en réaction à l’échec des accords entre l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep+) et son allié russe, sur la baisse de production de 1,5 million de barils par jour, en vue d’atténuer la dégringolade du cours du brut fortement impacté par l’épidémie de Coronavirus.

En effet, le prix du pétrole brut a chuté ce vendredi 6 mars, en dessous du prix de référence fixé par la Loi de Finances 2020, qui est de 50 dollars le baril. Vers 19 heures, le baril du Brent, référence pour le pétrole algérien, a perdu 7,56% de sa valeur, atteignant ainsi les 46,24 dollars.

Face à cette situation délicate, le gouvernement Djerad devra faire à des défis très difficiles et verra sa marge de manœuvre dont il dispose, considérablement réduite, notamment dans le volet relatif au financement du programmes figurant sur le plan de travail du nouvel exécutif qui tient les rênes du pays, indique le quotidien Echorouk.

Dans le cas où cette situation perdure, le Trésor public subira de lourdes pertes, en raison du prix de référence fixé par la loi de finances pour 2020, qui est de 50 dollars le baril; ce qui soulève l’hypothèse que le gouvernement s’orientera probablement vers l’emprunt extérieur plus rapidement que prévu, précise la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici