AccueilSociété et CultureSociétéAlgérie : La chique (Chemma) pour détecter le Coronavirus, l’ARAV réagit

Algérie : La chique (Chemma) pour détecter le Coronavirus, l’ARAV réagit

Algérie – La diffusion d’une émission où le tabac à chiquer, appelé « Chemma » dans le langage courant des Algériens, est indiqué par une femme comme moyen de dépistage au Coronavirus; attire l’attention de l’ARAV qui rappelle à l’ordre la chaîne TV d’Echourouk.

Diffusée le 21 juillet dernier sur la chaîne TV d’Echourouk; cette émission suscite la polémique sur les réseaux sociaux algériens; où les internautes expriment leur indignation face à la multiplication de ce genre de dérapages sur les chaînes de télévision algériennes. Face aux images de la femme qui affirme que la « Chemma » détecte le Coronavirus, l’ARAV a sévèrement condamné les émissions propageant l’ignorance et la mystification en Algérie.

« L’ARAV, qui condamne sévèrement ce genre d’émission versant dans l’ignorance et la mystification; appelle à la promotion et à la moralisation de l’acte d’information médiatique favorisant le développement de l’esprit et de la connaissance; et la vulgarisation du bon sens au sein de la société dans le cadre du service public »; a soutenu l’autorité dans un communiqué rendu public ce 22 juillet; rapporté par l’APS. L’ARAV rappelle dans ce contexte l’actualité dans le monde. 

Alors que « de nombreux scientifiques et chercheurs de par le monde; sont engagés dans une véritable course afin de trouver un vaccin contre le Coronavirus; sans oublier que les grandes puissances ont mobilisé des milliards de dollars à cet effet »; l’ARAV, s’est indignée.

« La chaîne Echourouk TV n’a pas trouvé mieux, à travers son émission matinale Sabah Echourouk; que de présenter une femme se targuant de proposer un médicament et même un moyen de dépistage; sans aucun égard pour le bon sens et au mépris de la science et de l’opinion publique », a regretté l’autorité.

La promotion du « charlatanisme », une attitude qui revient de plus en plus dans les émissions TV algériennes

En effet, « cette chaîne et d’autres s’étaient déjà illustrées par la vulgarisation de ce genre de charlatanisme; en donnant la parole à des individus; qui sous le couvert de la médecine alternative; abusent de la crédulité des citoyens », a souligné la tutelle en question. Celle-ci considère ces actes comme une atteinte à l’image des médias; en particulier et du pays, en général et une consécration de l’obscurantisme au sein de la société.

Dans le même communiqué, l’ARAV a fait référence aux émissions d’Echourouk TV « Khat Ahmar » (ligne rouge); et celle d’Ennahar TV « Ma waraa El Djoudrane » (derrières les murs). L’administration a lancé un avertissement à ces dernières; précisant qu’il s’agit de dépassements commis dans ces deux programmes télévisés.

Ainsi, « par souci d’assurer l’exercice de la communication audiovisuelle dans le respect total de la dignité humaine et de l’égalité entre les sexes; et par souci de veiller au respect par les journalistes et les animateurs des différentes émissions des chaînes audiovisuelles »; l’ARAV appelle les chaînes TV à faire preuve de professionnalisme notamment lors du traitement de sujets sociaux délicats liés à la vie privée des personnes.

https://www.youtube.com/watch?time_continue=9&v=GYKTNUK-T_U&feature=emb_logo

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici