18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
vendredi, 23 février 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Le charlatanisme bat son plein à l’heure du Coronavirus

Algérie : Le charlatanisme bat son plein à l’heure du Coronavirus

Publié le

- Publicité -

Algérie – Des mélanges et des recettes sont présentés par leurs propriétaires comme renforçant l’immunité et/ou comme remède à l’infection car on leur attribue des vertus antivirales. Le phénomène du charlatanisme existant déjà, est amplifié par la pandémie du Coronavirus.

À Batna, et alors que l’heure dépassait minuit, les gendarmes ont arrêté un camion semi-remorque conduit par un quinquagénaire qui s’est avéré, après un contrôle; que le véhicule était chargé d’épices périmées. 7.104 bouteilles au total, dont 3.000 de poivre noir et 4.104 d’assaisonnement pour poisson et autres mélanges; rapporte le quotidien arabophone Echorouk dans son édition du 18 avril 2020.

Immédiatement, le véhicule a été placé dans la fourrière communale et un délit, de vente de produits périmés, ainsi que de violation du confinement partiel; a été retenu contre le chauffeur.

- Publicité -

 Au centre-ville de Skikda, poursuit notre source, les services de la sûreté urbaine, en collaboration avec les agents de la Direction du commerce; ont réussi à mettre la main sur un “herboriste” qui proposait à la vente 481 unités de recettes; à base de plantes périmées et d’autres ingrédients d’origine inconnue. Par conséquent, la marchandise en état de péremption a été retirée et détruite; tandis que des mesures juridiques ont été prise à l’encontre du contrevenant.

À l’est de la même wilaya, dans la commune de Ben Azouz en l’occurrence, les services de sécurité ont pu saisir de grandes quantités de mélanges de la même nature; impropres à la consommation, étant expirés.

Tous ces « remèdes miracles », soit-disant porteurs leurs supposées « vertus médicinales » étaient destinés à la vente dans les marchés, comme étant des produits renforçant l’immunité ou comme médicament contre le Coronavirus. Grâce à l’intervention des services de sécurité, ces produits de charlatans ont subit le sort évoqué plus haut, à savoir la destruction.

- Publicité -

Un phénomène apparemment universel

En Tunisie, le 13 avril dernier, et en exploitant une émission de télévision diffusée trois jours plutôt sur la chaîne Al Hiwar Ettounsi, « les agents du poste de sécurité nationale de la région d’El Ksiba relevant du secteur de sécurité de Sousse du Sud, ont procédé à l’arrestation d’un individu accusé de charlatanisme, d’escroquerie et pratique médicale illicite; a rapporté African Manager.

Au Bénin, dans l’Afrique subsaharienne, un maître marabout, spiritualiste, praticien traditionnel, désenvoûteur et prêtre vaudou a affirmé au quotidien français Le Monde; avoir « découvert une tisane contre le Coronavirus ». Les demandes sur son « remède » lui proviennent « depuis toute l’Afrique, mais aussi depuis la France, l’Espagne et l’Asie »; et se vante même que « Quatre personnes ont guéri du Coronavirus grâce » à lui  « en Italie ».

Des individus qui se prétendent guérisseur comme le béninois ne manquent pas dans ce pays d’Afrique; à l’instar d’autres cités dans le reportage effectué par Le Monde; à l’image de par exemple du Sénégal ou du Mali, où « marabouts et tradipraticiens proposent des solutions qui relèvent; au choix, de la médecine douce ou du charlatanisme ».

Le phénomène n’épargne pas l’Europe, à l’instar de la France où « depuis janvier, les arnaqueurs fleurissent; selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes »; indique le journal.

Aux États-Unis, Alex Jones, un animateur de radio proche de Donald Trump; fait la promotion de faux remèdes, dont un dentifrice à base d’argent; pendant que d’une part le télévangéliste Jim Bakker propose un gel colloïdal anti-Coronavirus; et d’une autre part la Vivify Holistic Clinic, une clinique médicale holistique; suggère un thé à base d’eupatoire perfoliée « une plante miraculeuse ». Bref, le phénomène du charlatanisme se propage avec la propagation du Coronavirus et n’épargne aucun contient.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -