Algérie : il faut changer les immatriculations de ce type de voitures avant le 31 décembre

Algérie – Une certaine catégorie d’automobilistes devront changer leurs plaques d’immatriculations de voitures avant le 31 décembre. Apprenez-en davantage à ce sujet dans cette édition du 05 décembre 2021. 

En effet, à la suite de la décision du ministère des Transports juin dernier. Celle d’approuver de nouvelles modifications sur les plaques d’immatriculation en Algérie. Conformément au journal officiel n°58 du 23 juin 2021. Fixant les règles administratives relatives aux numéros d’immatriculations des véhicules. Certains automobilistes en Algérie devront donc procéder au changement des immatriculations de leurs voitures avant le 31 décembre. 

En fait, les modifications établies ont affecté l’immatriculation des voitures dont la date de leur mise en marche n’est pas connue. Elle devrait en conséquence passer du numéro actuel 22 au numéro 33. Ainsi, les propriétaires de ces véhicules devront remplacer l’ancienne numérotation par la nouvelle. Et ce, avant la fin de l’année en cours.

Il est utile de rappeler qu’à travers ces nouveaux amendements ont inclus les dix (10) nouvelles wilayas dans ces immatriculations. Cela s’appliquera à partir de l’année 2022. Plus exactement, avant le 31 décembre 2021. C’est en tout cas selon les informations fournies par le média spécialisé AutoBip

Automobile en Algérie : le marché de véhicules d’occasions en arrêt 

Les 10 wilayas en question se définissent comme suit : 49 la wilaya de Timimoun, 50 la wilaya de Bordj Badji Mokhtar, 51 la wilaya de Ouled Djellal. 52 la wilaya de Béni Abbès, 53 la wilaya de In Salah, 54 la wilaya de In Guezzam. Ensuite, 55 la wilaya de Touggourt, 56 la wilaya de Djanet. 57 la wilaya d’El M’Ghaier et enfin la 58e wilaya d’El Meniaa. 

Dans un second volet, ce n’est un secret pour personne, le secteur de l’automobile en Algérie est paralysé depuis belle lurette. Le maintien du blocage des importations, l’arrêt des usines d’assemblage et la faible offre sur le marché ont flambé les prix. Par conséquent, le marché des voitures neuves ou d’occasion en Algérie connaît un arrêt sans précédent.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes