Algérie

Algérie : La chaleur de l’été ralentit la propagation du Coronavirus ? Pr. Zerhouni répond

1
chaleur été coronavirus
S'abonner :

Algérie – Selon l’éminent radiologue algérien Pr. Elias Zerhouni, la chaleur de l’été « pourrait » diminuer la propagation du Coronavirus Covid-19.

En effet, l’ancien directeur des National Institutes of Health (NIH), médecin radiologue et chercheur algéro-américain, Elias Zerhouni, a indiqué lors d’une téléconférence, organisée le 05 mai par le Conseil national économique et social (CNES), que la chaleur de l’été devrait ralentir la propagation du Coronavirus dans le monde, a rapporté l’Agence officielle APS.

Cela va sans dire, que la reprise de l’économie mondiale dépend grandement de l’évolution de cette crise sanitaire. Ainsi, selon lui, la chaleur de l’été devrait diminuer et ralentir la dissémination du Coronavirus, Covid-19; affirmant dans ce sens, « que la communauté scientifique n’est pas sûre de l’impact de l’été sur la pandémie, néanmoins, beaucoup estiment qu’un recul de la contagion pourrait avoir lieu durant cette saison », a-t-il ajouté 

S’appuyant sur cette théorie, le chercheur algéro-américain a détaillé par la suite que les scientifiques ont prévu trois scénarios plausibles concernant le sort de l’économie mondiale. L’un de ces scénarios dit en « V »; représenterait une chute brutale et une reprise brutale de l’activité économique. 

Le professeur poursuivit en expliquant que le second scénario serait en « U »; à savoir une chute brutale et une reprise progressive, et ce à compter du début 2021, en un cycle. Quant au dernier, désigné par « W »; qui prévoit une chute brutale mais une reprise grâce à l’effet de l’été avec une éventuelle rechute durant la période octobre/novembre 2020; puis une autre reprise, cette fois étalée, selon ses dires, sur toute l’année 2021, a-t-il développé.

Pr Zerhouni explique l’impact du Coronavirus sur l’économique mondiale

L’intervenant s’est également penché sur l’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale, qui selon lui sera « prolongé »; tant que les mesures de prévention seront obligatoirement maintenues vu l’inexistence d’un vaccin contre ledit virus. « Il n’y a pas encore de vaccin et il est très peu probable qu’il y en ait dans l’année qui suit »; a constaté le Pr. Zerhouni, estimant que l’impact économique ne va pas s’arrêter « du jour au lendemain ». 

À cet égard, il a préconisé qu’il faudrait planifier la reprise économique d’une manière progressive; en adaptation à la réalité de chaque pays. « La pandémie est devenue mondiale mais qui connait des évolutions différentes dans chaque pays, il faut donc ajuster sa stratégie économique et sociale en fonction du contexte de ces évolutions »; a recommandé le chercheur algéro-américain.

Concernant, l’Algérie, le télé-conférencier a souligné qu’il serait intéressant de tirer profit de la conjoncture actuelle dans le but d’attirer les capitaux étrangers; afin d’engager des investissements dans des projets rentables à l’Algérie. « Il est clair qu’il est plus facile de mobiliser des fonds maintenant que dans deux ans (…), il faut donc échelonner les besoins financier de la reprise économique et ça doit être discuté à long terme »; a conseillé l’intervenant. 

Par ailleurs, il ouvrit une parenthèse concernant l’origine du Coronavirus, Covid-19; a-t-il était créé en laboratoire ou est-il naturel ? Le médecin spécialiste en radiologie a affirmé que le nouveau Coronavirus est « clairement » naturel et non pas artificiel.

France : Un sans-papier Algérien arrêté pour avoir cambriolé un PMU

Article précédent

Air Algérie se prépare à la reprise des vols : Ce qu’il faut savoir

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Au final , le respectable professeur Zerhouni ne nous a rien apporté de nouveau. Le Covid19 dépasse pour le moment toutes les têtes pensantes de la planète. Il est de notre ressort de freiner cette pandémie en adoptant tous les gestes barrieres: pas de regroupement, pas d’ambassades, pas de crachats et chemma par terre, port du masque obligatoire et rester à la maison si on a rien à faire dehors. Autrement , avec les pratiquew actuelles, on est entrain d’assurer l’élevage de ce virus . Beaucoup de mauvais gestes doivent disparaître de notre quotidien.

Comments are closed.