AccueilSociété et CultureAlgérie : la chaîne El Djazairia One fermée, El Bilad suspendue

Algérie : la chaîne El Djazairia One fermée, El Bilad suspendue

Algérie – Après l’arrêt définitif de Lina TV, les autorités compétentes ferment El Djazairia One et suspendent El Bilad. On vous en parle, ce mardi 24 août 2021.

L’autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) en Algérie a décidé de la fermeture d’El Djazairia One et la suspension d’El Bilad. C’est ce que nous apprend une publication sur Facebook du ministère de la Communication. En effet, cela s’ajoute à la fermeture de la chaîne de télévision Lina TV. 

Il convient de dire que les autorités algériennes prennent très au sérieux le dossier de l’audiovisuel dans le pays. Par ailleurs, L’ARAV a fermé définitivement la chaîne El Djazairia One. Quant à la chaîne de droit étranger El Bilad, c’est une semaine d’écran noir.

De surcroît, ces dispositions sont prises suite aux « violations répétées de la loi relative à l’activité audiovisuelle notamment ses articles 48 et 103 ». À cet effet, le ministère de la Communication et l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) ont annoncé ces mesures dans un communiqué. On évoque en effet un non-respect des recommandations liées à la protection des enfants mineurs lors des diffusions.

Ces mesures de suspension qui touchent à présent trois chaînes de télévision interviennent après que « ces dernières ont violé les textes de loi relatifs à leur activité ».

Audiovisuel en Algérie : les détails des différentes suspensions

En effet, « les violations de la chaîne El Bilad TV consistent en le non-respect des mécanismes et des mesures techniques de protection des enfants mineurs », dit l’ARAV. Et ce, lors de la diffusion de ses programmes. On évoque principalement « la diffusion d’un extrait d’une séquence répétée des images du crime odieux contre le Chahid Djamel Bensmaïl ». 

Par ailleurs, « ce dépassement constitue une violation flagrante des engagements juridiques et éthiques de la chaîne ». C’est bien ce qu’indique le communiqué du département de Belhimer. On a donc mis en avant les articles 48 et 103 de la loi relative à l’activité audiovisuelle.

Dans le même contexte, El Djazairia One est fermée suite « à son non-respect des exigences de l’ordre public ». En outre, « la violation par l’un des associés de la chaîne de la loi sur l’activité audiovisuelle. Il s’agit alors de la loi qui interdit l’acquisition d’actions dans plus d’une chaîne télévisée ». C’est également ce que mentionne le même document. 

Selon la même source, on retrouve des chefs d’accusation tels que « violation de la loi sur les changes et les mouvements de capitaux vers et depuis l’Algérie » et « blanchiment d’argent ». À cet égard, la justice avait émis des mandats d’arrêts contre les propriétaires et les gérants de la chaine. C’est de plus ce qu’a indiqué ledit communiqué. 

Pour rappel, les autorités ont définitivement fermé la chaîne Lina TV vendredi dernier. Et ce, pour avoir diffusé un contenu jugé « dangereux pour l’unité nationale ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes