Économie

Algérie : Cevital (Rebrab) réalise des exportations records en 2020

10
Algérie Cevital Rebrab
S'abonner :

Algérie – Selon le bilan d’activités du port de Béjaïa, le Groupe agro-industriel Cevital, dont le PDG est le richissime homme d’affaires Algérien, Issad Rebrab, aurait réalisé des exportations records de sucre au premier semestre de l’année en cours.

En effet, c’est ce qu’a indiqué le bilan d’activités du port de Béjaïa, rapporté par le site économique Al-Iqtisadia dans son édition de ce 02 août. Ainsi, notre source a révélé en chiffres les quantités d’exportations de sucre au premier semestre de l’année 2020; réalisées par le 1er groupe privé agro-industriel en Algérie, Cevital appartenant à l’homme d’affaires algérien, Issad Rebrab. 

Selon le bilan susmentionné, les quantités de sucre raffiné exportées par Cevital durant la période étalée entre le 1er janvier et le 30 juin 2020, s’élèvent à 320.209 tonnes; contre 259.508 tonnes durant la même période de l’année dernière; soit une hausse de 23.39%. S’agissant des exportations des Oléagineux, celles-ci sont passées de 4.613 tonnes au cours du premier semestre 2019 à 3.000 tonnes au cours de la même période de 2020. 

Ainsi l’on déduit de ce rapport que cette matière a enregistré une baisse de 34.97% pendant les six premiers mois de l’année en cours. Par ailleurs, le groupe Cevital exporte le sucre dans plus de 20 pays; a souligné l’homme d’affaires Rebrab. Ce dernier a en outre déclaré que son groupe détient la capacité d’exporter jusqu’à un million de tonnes de sucre par an.

Rebrab 6e homme le plus riche d’Afrique, selon Forbes

En effet, selon le classement annuel du magazine américain Forbes pour l’année 2020, le patron de Cevital, Issad Rebrab figure parmi les 20 grosses fortunes africaines. Ce dernier est ainsi classé comme 6e homme le plus riche d’Afrique, avec une fortune estimée à 4.4 milliards de dollars contre 3.7 milliards de dollars en 2019.

Toujours selon le magazine Forbes, le Groupe Cevital appartenant au milliardaire algérien Rebrab, fait parti du Top 100 des entreprises familiales de la région MENA de l’année 2020. Cependant, selon la liste des 100 premières entreprises de la région MENA, trois (3) entreprises algériennes sont considérées comme groupes occupant une importante position économique en Algérie.

Il s’agit notamment du Groupe Cevital qui se place à la 22e position (1er en Algérie); suivi du Groupe Benhamadi; qui arrive au 92e rang (2e en Algérie). Et en dernier, le groupe Mehri qui clôture le classement en obtenant la 100e place de ce Top 100 des meilleures entreprises de la région MENA 2020.

Article recommandé :  Vers le rachat par Rebrab et Cevital de la société française Lapeyre ?

Vaccin Coronavirus : «L’Algérie sera parmi les premiers à l’acquérir », affirme Djerad

Article précédent

Rentrée scolaire 2020 Algérie : La plus compliquée depuis l’indépendance ?

Article suivant

Lire aussi

10 Commentaires

  1. Il ne fait que raffiner du sucre et de l’huile importés au préalable. On pourra parler d’exportation lorsqu’on verra des champs de betterave sucrière ou pour l’huile de tournesol d’arachides ou de soja.

  2. Mr Rebrab le seul golden boy sauce chakchouka…
    Espérons que les rageux et le mauvais œil l’épargnent…

  3. Golden boy sauce chakchouka…
    Loin des rageux et du mauvais œil

  4. Est ce qu’il y a eu dommages-intérêts par rapport à son affaire avec la justice et qui a amélioré les résultats de 2020 ou il n’a rien encaissé comme dommages-intérêts et c’est un bénéfice à venir.

  5. Des pays producteurs de sucre n’ont pas fait mieux que lui à l’exportation!! Rien à faire, il s’agit bel et bien d’un savoir managérial dont il détient le secret. C’est un mélange de compétences telles que l’écoute, l’organisation, la communication…etc. Ce n’est pas à la portée du premier venu. Khmouss khamssa aalih.

  6. J’aimerais savoir pourquoi on qualifie cet industriel un ” riche homme d’affaires”. Il y a un problème de méconnaissance de vocabulaire chez les journalistes, pas seulement algériens d’ailleurs. Un homme d’affaires ça ne produit rien, ça travaille sur du virtuel, à coup d’e-mails et de téléphone, de transferts d’argent sur signatures, c’est juste un parasite qui touche sa commission au passage, ça ne travaille pas sur des marchandises, sur des fabrications,ça ne produit rien, ça ne crée pas d’usines ex nihilo ni d’emplois. Ce terme péjoratif n’est employé que par les tiers mondistes qui ne savent rien du monde de l’industrie.

  7. Akeaton
    Votre raisonnement ne tient pas la route. Vous ignorez ce que c’est l’industrie de la transformation. Si on suivait votre raisonnement, tous les pays devraient cultiver de la betterave sucrière, le tournesol, le soja, pour qu’ils puissent prétendre exporter du sucre et avoir le qualificatif d’exportateur de sucre!!!! Et non, cela ne se passe pas comme ça. Tenez, des pays producteurs vendent leur pétrole brut et importent du pétrole raffiné car ils n’ont pas l’industrie requise à cet effet. Il existe des pays qui raffinent le pétrole brut et exportent le produit raffiné. Mais ils ne sont pas producteurs de pétrole. L’industrie de la transformation est une activité très importante dans l’économie d’un pays.

  8. Toz,
    Oui, je suis d’accord avec vous. Il est plus juste de qualifier le patron de Cevital d'”entrepreneur” qui désigne une personne qui crée une entreprise ou qui entreprend une activité professionnelle.

  9. tout ce qu il touche se transforme en or

  10. On sent une jalousie et el housde dans votre article . Khamsa ou khoumouss alih oua rabi ezidou ! Cevital et en particulier mr Rabrab est une fierté pour l’algerie . Arrêtez de dénigrer vos compatriotes et surtout les gens qui réussissent !

Comments are closed.