AccueilActualitéProcès de Rebrab : Cevital affirme détenir la preuve de son innocence

Procès de Rebrab : Cevital affirme détenir la preuve de son innocence

Algérie – Le groupe industriel de la première fortune algérienne a tenu à clarifier certains points relatifs au procès du PDG, Issad Rebrab auprès de l’opinion publique.

En effet, dans un communiqué rendu public ce samedi 28 décembre; le groupe industriel agro-alimentaire, propriété d’Issad Rebrab a apporté certaines « clarifications » concernant son procès; mais également sur les accusations portées contre lui ainsi que les procédures judiciaires entamés et en-cours.

Ainsi, le communiqué explique tout d’abord que Issad Rebrab fait l’objet « d’accusations injustes » dans l’affaire EvCon Industry. Le groupe, composé de 27 filiales; dément tout recours à aux pratiques de « surfacturation et d’usage de faux ». Il souligne en outre que les bénéfices dégagés par ses activités grâce à « la bonne négociations lors de leurs achats » sont « réinvestis de manière permanente. »

Le communiqué précise que EvCon Industry, est « un projet d’envergure et inédit en Algérie », qui se traduit par « deux centres de fabrication de membranes hydrophobiques de 3e génération; couvertes par 189 brevets, et utilisant une technologie révolutionnaire ». Cette dernière permet de produire une « eau ultra pure destinée à l’industrie pharmaceutique, l’industrie des semi-conducteurs et l’industrie agro-alimentaire ».

Des déclinaisons sont également valables avec ce projet qui permet de développer diverses activités industrielles; à l’instar du « traitement des eaux usées de l’industrie chimique, de l’industrie du pétrole et du gaz ou encore du dessalement d’eau de mer ».

Le groupe affirme détenir « les preuves de son innocence »

Selon le groupe de Rebrab, il s’agit encore de « prototypes conçus exclusivement et uniquement pour EvCon Industry; acquis sur fonds propres et sans aucun crédit bancaire » par l’entreprise familiale, en vue de réaliser des centres de production, en partenariat avec « 8 sociétés de renommée mondiale; dont des sociétés allemandes, sud-coréennes, italiennes, ou encore suisse ».

Le communiqué poursuit, en réfutant les accusations portées à l’encontre du Groupe Cevital, faisant état de « fausse déclaration » et assure détenir les preuves et les justificatifs nécessaires pour faire « éclater la vérité et rétablir l’innocence de Issad Rebrab; et par la même occasion, celle de la société EvCon Industry », entachée par cette affaire.

Selon ledit communiqué, « il s’agit d’une machination orchestrée et fomentée par des éléments de l’ancien régime »; qui auraient selon la même source « instrumentalisé des fonctionnaires de l’Etat, dans l’objectif de bloquer Cevital et nuire à son patron ».

Le communiqué conclut en réitérant sa « confiance en la justice algérienne pour rétablit la vérité, en rappelant que le groupe de Issad Rebrab est le « Premier exportateur hors hydrocarbures; premier employeur privé, plus grand contributeur au budget de l’Etat après Sonatrach ».

Pour rappel, le procès de l’industriel algérien a été reporté au 31 décembre prochain. Poursuivi dans l’affaire « EvCon Industry » et détenu à la prison d’El Harrach depuis le 22 avril dernier; Issad Rebrab est accusé « fausses déclarations, de surfacturation dans des opérations d’importation et de mouvements de capitaux vers l’étranger ».

https://www.facebook.com/GroupeCevital/photos/a.155954541250826/1374987109347557/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici