Algérie : pour célébrer la journée des femmes, Bilal Ghezal invente la fête des faux-hommes (vidéo)

Algérie – C’est avec son humour décapant et imprévisible que l’humoriste ventriloque, Bilal Ghezal, a fêté la journée des femmes et a dénoncé la violence faite à leur encontre. Dzair Daily vous invite à découvrir la vidéo, juste ci-dessous.

En effet, depuis plusieurs décennies, le 08 mars est dédié aux femmes. Cette journée internationale, issue de l’histoire du féminisme, vise à mettre en avant la lutte pour leurs droits. Et notamment pour la fin des inégalités par rapport aux hommes. À cette occasion, de nombreuses stars en Algérie, comme Bilal Ghezal, ont dénoncé fermement, la violence à l’encontre des femmes. Pour en savoir plus, Dzair Daily vous invite à lire ce numéro du mardi 08 mars 2022.

Effectivement, le tabou autour de la violence à l’égard de la gent féminine se lève de fil en aiguille. Physique, verbale ou psychique, plusieurs sont les personnalités publiques Dz ayant libéré leurs paroles pour dénoncer publiquement ce fléau qui touche tous les milieux sociaux. Comme indiqué plus haut, cet engagement n’est pas l’apanage des dames. Plusieurs hommes sont montés au créneau pour désapprouver tout type de discrimination.

Algérie : Bilal Ghezal solidaire avec les femmes battues

à son tour, l’humoriste ventriloque n’a pas hésité à défendre farouchement le soi-disant « sexe faible ». Pour ce faire, il s’est emparé de son compte Instagram officiel. Ainsi, à travers des stories Bilal Ghezal a partagé un message lourd de sens à l’adresse d’une certaine catégorie d’hommes. On parle ici de ceux qui osent lever la main sur les dames.

Ainsi, pour célébrer cette journée, le créateur de contenu connu par sa fidélité à son sens de l’humour a inventé une fête pour les faux-hommes. Il a suggéré, effectivement, d’instituer la journée du 07 mars pour les messieurs qui maltraitent la gent féminine. La démarche du comédien algérien, vise, en effet, à favoriser la prise de conscience chez les hommes des violences et harcèlements à l’encontre des femmes.

À travers la même intervention, l’humoriste ventriloque a taclé, aussi, certains hommes ayant la langue pendue. « Bonne fête aux hypocrites qui racontent des potins », a-t-il lancé. Des mots forts qui reflètent la colère de l’artiste face à l’attitude négative de certaines personnes. Pour les curieux, on expose pour vous le passage, juste ci-dessous.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes